Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Conférence de sept Parfums

 | 
Pierre Guicheney

Glossaire

Texte intégral

1Abiku : chez les Yoroubas, un bébé messager des orisas ou des défunts qui meurt en couche ou en bas-âge, pour renaître et mourir à nouveau, encore et encore.

2Aïd el Kebir : la fête du mouton qui commémore le sacrifice d’Abraham.

3Al khir : l’abondance, le bien.

4Baba ibeji : en yorouba, père de jumeaux.

5Babalawo : chez les Yoroubas et les Fons, «père du secret de Fa ou d’Ifa», la divinité de la divination.

6Baraka : pouvoir bienfaisant, de Dieu, d’un génie, d’une personne, d’un lieu.

7Bismillah : au nom de Dieu, avec la bénédiction de Dieu. Formule propitiatoire universelle dans le monde islamique.

8Bou Ali : Génie multicolore, archétype du moine errant vêtu de haillons.

9Choukara : besace brodée portée par les hommes sous leur djellaba.

10El asr : dernière prière de la journée avant celle du coucher du soleil dite du maghreb.

11Elkgaddida : la fête de la récupération de la viande séchée.

12Eshou Elegbara : dans la religion yorouba, orisha intermédiaire entre les hommes et les dieux, Hermés.

13G’mbri : luth tambour à trois cordes des Gnawa. Appelé aussi Hejjej ou Sentir.

14Gennia : génie féminine.

15H’chouma : la honte.

16Hadra : assemblée de transe, on parle de hadra gnawia ou de hadra aïssawia (du nom d’une confrérie, celle des Aïssawa, aussi populaire au Maroc que celle des gnawa). Le terme Hadra désigne aussi un culte d’adorcisme exclusivement féminin dont les musiciennes sont aussi des femmes.

17Haj : pèlerinage à la Mecque. Désigne aussi le pèlerin qui a accompli le pèlerinage.

18Hannout : boutique, échoppe.

19Hejba : chez les Gnawa et dans le soufisme populaire, le «caché», à savoir le lieu secret protégé par un rideau où l’on conserve les midas et les objets rituels.

20Houngan : prêtre vaudou.

21J’deba : la danse en transe.

22J’noun : génie au pluriel.

23Joued : génie au singulier.

24Karkeba : crotales de fers, instruments à percussion spécifiques des Gnawa.

25Khaloua : lieu de retraite et de méditation, grotte, cave, ermitage.

26Lila  : nuit de cérémonie et de transe.

27Loas : appelés aussi mystères et voduns, les dieux du vaudou haïtien.

28M’louk : pluriel de m’lk. Génie, esprit, démon.

29Maallem : maître artisan, maître musicien.

30Maghreb : le couchant, l’occident, le Maroc, la prière du crépuscule.

31Majdoub : fou, du fait de l’action maléfique des génies.

32Mana : force supérieure, fluide. Terme d’origine polynésienne.

33Mida : en arabe commun, table. Dans les rituels gnawa et du soufisme populaire : table ronde basse à haut bords recouverte d’un haut cône en rotin. Elle est le réceptacle des nourritures, parfums et offrandes destinées aux génies.

34Mokaddem, mokadma  : maître ou maîtresse de cérémonie, voyant(e).

35Orishas : les dieux et ancêtres divinisés dans la religion yorouba (Nigéria, Bénin, Brésil, Cuba, …)

36Papa Legba : Eshu Elegbara dans la religion vaudou haïtienne.

37R’zak : l’abondance.

38Rahba : l’aire de la danse chez les Gnawa. Dans le quotidien, c’est aussi l’aire où l’on bat le blé et le lieu où l’on vend la laine et, il n’y a pas très longtemps, les esclaves.

39Rij’allah, riyahes, m’louk, joued, j’noun : les génies.

40Sepsi  : longue pipe de bois à petit fourneau en terre cuite.

41Shangonon  : en yorouba, prêtre du dieu du tonnerre Shango.

42Tabae : le sceau.

43Toukale : empoisonnement par magie.

44Ziara : visite aux saints, petit pèlerinage censé remplacer (dans la croyance populaire) le grand pèlerinage de La Mecque, le haj, pour les fidèles impécunieux.

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site