Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

À la défense d’un idéal contesté

 | 
Luc Juillet
, 
Ken Rasmussen

Avant-propos

Maria Barrados

Texte intégral

1Le matin de mon arrivée à la Commission de la fonction publique, mes collègues m’ont remis un livre intitulé Histoire d’une institution, écrit par le professeur J.E. Hodgetts et coll. Le livre portait sur les 60 premières années de l’organisation. La Commission n’est pas très connue hors de la fonction publique ; j’étais donc ravie de lire un ouvrage aussi complet sur l’organisation pour laquelle je commençais tout juste à travailler à titre de présidente. Il semble que, depuis les débuts de la Commission, le changement et les défis ont toujours fait partie du quotidien de l’organisation.

2Il y a 100 ans, soit en 1908, la Commission, alors qu’elle s’appelait Commission du service civil, voyait le jour. J’ai la chance de pouvoir souligner cet anniversaire unique. Le livre que vous vous apprêtez à lire est une contribution spéciale aux célébrations de cet événement. Il est le résultat d’une recherche menée par deux universitaires, le professeur Ken Rasmussen, de l’Université de Regina, et le professeur Luc Juillet, de l’Université d’Ottawa.

3Je souhaite remercier ces deux auteurs pour le travail qu’ils ont effectué et pour avoir accepté de relever le défi d’explorer les 100 ans d’histoire d’une institution parlementaire, tâche formidable, il va sans dire.

4Ce projet témoigne de l’efficacité de la collaboration. Je parle ici des étroites relations qui ont toujours existé entre les universitaires, l’Institut d’administration publique du Canada et la Commission de la fonction publique.

5En lisant ce livre, je ne pouvais m’empêcher de penser aux milliers de Canadiens qui ont contribué, au cours du dernier siècle à définir l’orientation de la Commission de la fonction publique. Qu’ils fussent greffiers ou commissaires, ils ont fait tout leur possible pour aider à établir les valeurs fondamentales du mérite et de l’impartialité qui ont jalonné le parcours de la fonction publique au Canada jusqu’à aujourd’hui, et pour les défendre afin d’en favoriser l’évolution.

6J’espère que ce livre vous plaira. Je crois qu’il permettra de mieux comprendre non seulement la Commission de la fonction publique, mais aussi l’administration publique du Canada dans son ensemble.

© Les Presses de l’Université d’Ottawa | University of Ottawa Press, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540