Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le piège de la violence et les jeunes

 | 
Jacques Laplante

Références

Texte intégral

Altheide, D.L. (2002), Creating Fear : News and The Construction of Crisis, New York, Aldine de Gruyter.

American Psychiatric Association [APA] (1996), DSM-IV : Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, Paris, Masson.

Annales de la maison Ste-Domitille, œuvre de préservation, Laval-des-Rapides (1919), Montréal, Imprimerie de l’institution des sourds-muets.

Annales des religieuses de Notre-Dame-de-Charité du Bon-Pasteur d’Angers à Montréal (1895), Tome I, Montréal, monastère du Bon-pasteur.

Archambault, R.P. (1929), Sur les pas de Marthe et de Marie, Congrégation de femmes au Canada-français, Montréal, Imprimerie du Messager.

Attias-Donfut, C. (1996), « Jeunesse et conjugaison de temps », Sociologie et sociétés, vol. XXVIII, n° 1, p. 13-22.

Bailleau, F. et Y. Cartuyvels, dir. (2002), « La justice des mineurs en Europe », Déviance et société, vol. 26, n° 3, p. 279-282.

Balandier, G. (1979), « Violence et anthropologie » dans M. Maffesoli et A. Bruston, dir., Violence et transgression, Paris, Anthropos, p. 9-22.

Banque Mondiale (2005), Les objectifs de développement pour le Millénaire : édifier un monde meilleur, Montréal, Saint-Martin.

Barrère, A. (2002), « Un nouvel âge du désordre scolaire : les enseignants face aux incidents », Déviance et société, vol. 26, n° 1, p. 3-19.

Basaglia, F. et F.B. Ongaro (1980), Les criminels de paix, Paris, PUF.

Beaulieu, M.H. (1944), « Famille et délinquance juvénile », Relations, vol. IV, p. 91-92.

Beausoleil, J. (1949), Comment prévenir la délinquance, Montréal, Le Centre d’orientation, Institut de psychologie de l’Université de Montréal.

Beauvois, J.-L. et R. Joule (1981), Soumission et idéologie : psycho sociologie de la rationalisation, Paris, PUF.

Beck, U. (1992), Risk Society, London, Sage.

Bellamy, C. (1999), « The Roll of the Dice : Commentary : The 6 Billionth Baby », dans The Progress of Nations, New York, UNICEF, p. 1-8. Bentham, J. (1787), Panopticon or the Inspection-house, Crecheff in White, Russie.

Bercé, Y.-M. (1996), « Adolescents et violence dans les sociétés préindustrielles », dans C. Rey, dir., Adolescents face à la violence, Paris, Syros, p. 39-50.

Bergès, J. (2003), Que nous apprennent les enfants qui n’apprennent pas ?, Paris, Erès.

Bertrand, M.-A. (1981), « La criminologie au Québec de 1945 à 1981. Petite histoire des personnes-clés et revue de quelques courants de pensée », Colloque de la Société royale du Canada, Québec, Mont- Gabriel.

Bienville, F. de (1942), « Fabriquer de jeunes criminels », Relations, vol. II, p. 220.

Biron, L. et J. Trépanier (1994), « La justice des mineurs » dans D. Szabo et M. Leblanc, dir., Traité de criminologie empirique, 2e éd., Montréal, Presses de l’Université de Montréal, p. 183-220.

Bonnet, M. (1998), Regards sur les enfants travailleurs : la mise au travail des enfants dans le monde contemporain, Lausanne, Page Deux.

Bonnet, M. (1999), Le travail des enfants : terrain de luttes, Lausanne, Page Deux.

Bouchard, C. (1987), « Prétendre prévenir », Revue internationale d’action communautaire, vol. XI, n° 51, p. 21-28.

Bourdieu, P. (1998), La domination masculine, Paris, Seuil.

Bourgois, P. (2000), « Disciplining Addictions ; The Bio-politics of Methadone and Heroin in the United States », Culture, Medecine and Psychiatry, vol. 24, n° 2, p. 165-195.

Bourgois, P. (2001), En quête de respect. Le crack à New York, Paris, Seuil.

Brantingham, P.J. et F.L. Faust (1976), « A Conceptual Model of Crime Prevention », Crime and Delinquency, vol. XXII, n° 3, p. 284-296. Canada (1869), Documents de la Session n° 23.

Canada (1938), Commission royale d’enquête sur le système pénal du Canada, (Président : Archambault), Ottawa, Imprimeur de sa très excellente majesté le roi.

Canada (1991), Débat concernant le projet de loi C-12.

Canada (1993), Prévention du crime au Canada : vers une stratégie nationale, Comité permanent de la justice et du solliciteur général, Ottawa, Chambre des communes.

Canada (1994), Débats de la Chambre des communes concernant le projet de loi C-37, Ottawa, Chambre des communes.

Canada (1997), Deuxième rapport. Conseil national de prévention du crime, Ottawa.

Canada (2000), La dignité retrouvée. La réparation des sévices infligés aux enfants dans les établissements canadiens, Ottawa, Commission du droit du Canada.

Casgrain, l’abbé (1896), L’Asile du Bon-Pasteur, Québec, Demers et frères.

Castel, R. (1981), La gestion des risques : de l’anti-psychiatrie à l’après- psychanalyse, Paris, Les Éditions de Minuit.

Castel, R. (1995), Les métamorphoses de la question sociale, Paris, Gallimard.

Charbonneau, L. (1995), « Les jeunes de la rue, drogue et suicide », Prismes, vol. V, n° 4, p. 400-410.

Chesnais, J.-C. (1981), Histoire de la violence, Paris, Laffont. Cinquentenaire de la Fondation de l’asile du Bon-Pasteur de Québec (1900), Québec, Demers et frères.

Claës, M. (1996), « Violence et dangers : l’image de l’adolescence véhiculée par les medias », dans C. Rey, dir., Les adolescents face à la violence, Paris, Syros, p. 163-180.

Cohn, I. et G. Goodwin-Gill (1995), Enfants soldats : le rôle des enfants soldats dans les conflits armés, Montréal, Méridien.

Conrad, P. et J.W. Schneider (1980), Deviance and Medicalization. From Badness to Sickness, Toronto, Mosby.

Conseil national de prévention du crime (1997), Ce que les jeunes disent, Ottawa, Rapport de l’initiative, Consultations de la jeunesse.

Côté, M.M. (1993), Les jeunes de la rue, Montréal, Liber.

Dadoun, R. (1990), « Terreur et non-violence », Les temps modernes, vol. 527, p. 71-81.

Dalton, J.-F. (1943), « La lutte contre le crime », Relations, vol. IV, p. 3. Dalton, J.-F. (1944), « On a les délinquants qu’on mérite », Relations, vol. IV, p. 75-76.

Danish, S.J. et T.R. Donohue (1996), « Understanding Media’s Influences on the Development of Antisocial Behavior and Pro-social Behavior », dans R.L. Hampton, P. Jenkins et T.P. Gullotta, dir., Preventing Violence in America, London, Sage, p. 153-156.

Debuyst, C. (1991), « Les choix faits en criminologie clinique et la manière dont ils se trouvent insérés dans le cadre institutionnel », dans Conférence internationale du Grepo, L’intervention psychosociale au sein du pénal, Ottawa, Université d’Ottawa, Département de criminologie, p. 1-27.

Debuyst, C. (1985), Modèle éthologique et criminologique, Bruxelles, Mardaga.

Deleuze, G. (1986), Foucault, Paris, Minuit.

De Meo, J. (1997), « The Geography of Male and Female Genital Mutilation », dans G.C. Denniston et M.F. Milos, dir., Sexual Mutilations. A Human Tragedy, New York, Plenum, p. 1-16.

Devine, J. (1996), « Les détecteurs de métaux vont-ils remplacer le Panopticon ? La violence dans les écoles des quartiers défavorisés de New York », Lien social et politiques, vol. 35, p. 167-184.

Digneffe, F. (1989), Éthique et délinquance, Genève, Médecine et Hygiène.

Dimenstein, G. (1991), Brazil : War on Children, Londres, Latin American Bureau, Research and Action.

Doyal, L. (1979), « A Matter of Life and Death : Medecine, Health and Statistics », dans J. Irvine, I. Miles et J. Evans, dir., Demystifying Social Statistics, London, Pluto, p. 237-245.

Dubet, F. (1998), « Les violences à l’école », Regards sur l’actualité, vol. 243, p. 41-54.

Dubois, R. (1993), « Mes expériences de la non-violence, comme enseignant au secondaire », Vie pédagogique, vol. 82, p. 19-21.

Duclos, D. (1989), La peur et le savoir. La société face à la science, la technique et leurs dangers, Paris, La Découverte.

Dufresne, M. et R. Hasting (2003), « La restructuration de l’action dans le champ de la régulation socio-pénale de la jeunesse au Québec », Déviance et société, vol. 27, n° 34, p. 413-428.

Dumont, R. (1988), Un monde intolérable. Le libéralisme en question, Paris, Seuil.

Duret, P. (1999), Les jeunes et l’identité masculine, Paris, PUF. Ewald, F. (1986), L’État providence, Paris, Grasset.

Faugeron, C., M. Fichelet et P. Robert (1977), Le renvoi du déviant, Paris, Service d’études pénales et criminologiques.

Fédération canadienne des enseignants et enseignantes (1998), « La criminalité et la violence chez les jeunes », Dossiers nationaux, Fiches- Débats, p. 1-3.

Finkelhor, D. (1987), Les nouveaux mythes dans le domaine des agressions sexuelles, Ottawa, Centre international d’information sur la violence dans la famille.

Forester, V. (1996), L’horreur économique, Paris, Fayard.

Fortin, J. (1996), « Formation des enseignants à la prévention des situations de violence », dans C. Rey, dir., Les adolescents face à la violence, Paris, Syros, p. 193-214.

Fortin, P. (1990), « Le triple enjeu de l’inceste », dans L’inceste et le rapport à la loi, Collection monographique d’Ethos, Université du Québec à Rimouski, 1, p. 5-29.

Forum (1990), Université de Montréal, vol. XXIV, n° 27, p. 7.

Foucault, M. (1975), Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard.

Foucault, M. (1976), Histoire de la sexualité. La volonté de savoir, Paris, Gallimard.

Foucault, M. (1981), « L’évolution de la notion d’individu dangereux dans la psychiatrie légale », Déviance et société, vol. V, p. 403-422.

Foucault, M. (1984a), « Pourquoi étudier le pouvoir : la question du sujet », dans H. Dreyfus et P. Rabinow, dir., Michel Foucault. Un parcours philosophique, Paris, Gallimard, p. 297-307.

Foucault, M. (1984b), « Le pouvoir, comment s’exerce-t-il ? », dans H. Dreyfus et P. Rabinow, dir., Michel Foucault. Un parcours philosophique, Paris, Gallimard, p. 308-311.

Foucault, M. (1984c), « Qu’appelle-t-on punir ? », dans F. Ringelheim, Punir mon beau souci. Pour une raison pénale, Revue ULB, p. 35-46.

Fourez, G. (1979), Choix éthiques et condition sociale, Paris, Le Centurion.

Francœur, N. (1993a), « Créer un nouveau rapport à l’école. Entrevue avec Catalina Ferrer », Vie pédagogique, vol. 82, p. 16-19.

Francœur, N. (1993b), « Modèle d’emploi pour un projet éducatif non violent », Vie pédagogique, vol. 82, p. 32-34.

Frappier, J.-Y., N. Haley et C.A. Dansereau (1990), Abus sexuels, Montréal, PUM.

Fréchette, M. et M. LeBlanc (1987), Délinquances et délinquants, Québec, Morin.

Freund, J. (1979), « La violence dans ses rapports avec la ville et les communautés », dans M. Maffessoli et A. Bruston, dir., Violence et transgression, Paris, Anthropos, p. 35-60.

Frischer, D. (1977), Les analysés parlent, Paris, Slock.

Fromm, E. (1975), La passion de détruire, Paris, Laffont.

Gabel, M. (1992), Les enfants victimes d’abus sexuels, Paris, PUF.

Gaudet, J. (1995), « Quand la gestion des conflits en classe devient une source de développement personnel et social », Vie pédagogique, vol. 93, p. 13-14, 39, 40.

Gauthier, M.-C. (1993), « L’éducation à la non violence m’a séduite », Vie pédagogique, vol. 82, p. 31-32.

Glaser, D. et S. Frosh (1993), Child Sexual Abuse, Toronto, PUT. Glasersfeld, E. von (1988), « Introduction à un constructivisme radical », dans P. Watzlawick, dir., L’invention de la réalité, Paris, Seuil, p. 11- 44.

Glassner, B. (1999), The Culture of Fear. Why Americans Are Afraid of the Wrong Things, New York, Basic Books.

Godefroy, T. (1996), « Nouvelle donne sur le marché du travail, nouvelle économie répressive ? », dans S. Paugani, dir., L’exclusion, l’état des savoirs, Paris, La Découverte, p. 449-459.

Goode, E. et N. Ben-Yehuda (1994), Moral Panics, The Social Construction of Deviance, Cambridge, Blackwell.

Gruyer, F., M. Fadier-Nisse et P. Sabourin (1991), La violence impensable, Paris, Nathan.

Guelke, A. (1995), The Age of Terrorism, Londres, Tauris.

Guggenbühl, A. (1996), The Incredible Fascination of Violence. Dealing with Aggression and Brutality among Children, Québec, Spring.

Guillemette, A.-M. (1966), « Welfare in French Canada », Canadian Welfare, p. 8-13.

Hacking, I. (2001), Entre science et réalité, la construction sociale de qui ?, Paris, La Découverte.

Hanigan, P. (1990), La jeunesse en difficulté, Québec, PUQ.

Hasting, R. (1998), « La prévention du crime par le développement social : une stratégie à la recherche d’une synthèse », Ottawa, Université d’Ottawa, Département de criminologie.

Human Rights Watch/Americas (1994), Generation Under Fire : Children and Violence in Columbia, New York, Human Rights Watch/ America.

Human Rights Watch/Asia (1996), Police Abuse and Killings of Street Children in Asia, New York, Human Rights Watch/America.

Human Rights Watch. Global Report on Woman’s Human Rights (1995), Rape as a Weapon of War and a Tool of Political Repression, New York, Human Rights Watch/America.

James, A. (2002), « Capital Punishment : The Execution of Child Offenders in the United States », The International Journal of Children’s Rights, vol. 9, p. 181-189.

Joubert, M. (2003), Santé mentale, ville et violences, Paris, Erès.

Juristat (1997), « L’homicide au Canada », Catalogue 85-002, vol. 18, n° 12, Ottawa, Statistique Canada.

Kadzin, A.E. (1995), Conduct Disorders in Childhood and Adolescence, Thousand Oaks, CA, Sage.

Knudsen, D. (1988), « Child Maltreatment over two Decades : Change or Continuity », Violence and Victims, vol. III, n° 2, p. 129-144.

Kriegel, B. (2001), La violence à la télévision. Mission d’évaluation, d’analyse et de propositions relative aux représentations violentes à la télévision, Paris, France.

Lagrange, H. (1998), « La délinquance des mineurs et les violences », Regards sur l’actualité, vol. 243, p. 3-28.

La lettre du Grape, No 43-2001 (2001), « Un enfant est classé ! », Paris, Érès.

La Presse (1998), « Profs en péril dans les écoles », 16 mai, p. B 6 et suiv.

LeBlanc, M. (1996), Manuel sur les mesures de l’adaptation sociale et personnelle pour les adolescents québécois, Montréal, Université de Montréal.

Leblond, S. (1951), « La médecine et le service social », Service social, I, 1, p. 17-20.

Lecavalier, M. (1959), « La culpabilité chez le jeune délinquant », La revue canadienne de criminologie, vol. I, n° 3, p. 15-20.

Lecavalier, M. (1961), « Que faisons-nous au Québec pour les jeunes délinquants ? », Relations, vol. 245, p. 124-126.

Lecavalier, M. (1962), « La délinquance juvénile au Canada », Relations, vol. 263, p. 308-310.

Lecavalier, M. (1965), « Les organismes socio-administratifs et la justice », Le travailleur social, vol. I, p. 13-17.

Le Droit (1993), « Deux fois plus de crimes qu’il y a cinq ans », 2 mars, p. 1.

Lemay, J.-D. (1952), « Les écoles de protection de la jeunesse », Service social, vol. 2.1, p. 20-25.

Le Moigne, P. (1998), Le traitement des intraitables, l’organisation sociale de la récidive chez les jeunes, Rouen, Institut de développement social.

Le Monde diplomatique (1993), « États-Unis. Ils ont 15 ans… et ils tuent », vol. 473 (août), p. 20-21.

Le Nouvel Observateur (1995), « La haine à 12 ans », vol. 1597, p.11-18. Leyens, J.-P. (1983), Sommes-nous tous des psychologues ?, Bruxelles, Mardaga.

Lipovetsky, G. (1983), L’ère du vide, Paris, Gallimard.

Lortie, G. (1951), « Le service de réadaptation sociale », Service social, vol. 1.3, p. 111-117.

Lundman, R.J. (1976), « Will Diversion Reduce Recidivism ? », Crime and Delinquency, vol. XXII, n° 4, p. 428-437.

Lyotard, J.-F. (1979), La condition postmoderne, Paris, Minuit.

Machel, G. (2001), The Impact of War on Children, Vancouver, UBC Press.

Mackenzie, D. (1979), « Eugenics and the Rise of Mathematical Statistics in Britain », dans J. Irwin, J. Miles et J. Evans, dir., Demystifying Social Statistics, Londres, Pluto, p. 39-50.

Maffesoli, M. (1984), Essais sur la violence banale et fondatrice, Paris, Méridiens.

Males, M. (1996), The Scapegoat Generation. America’s War on Adolescents, Monroe, ME, Commun Courage.

Mandel, H.P. (1997), Conduct Disorder and Underachievement : Risk Factors, Assesment, Treatment and Prevention, New York, Wiley.

Manier, B. (1999), Le travail des enfants dans le monde, Paris, La Découverte.

Mannoni, P. (1988), La peur, Paris, PUF.

Marx, G. (1988), « La société de sécurité maximale », Déviance et société, vol. XII, n° 2, p. 147-166.

Mazuranna, D. et S. McKay (2001), « Child Soldiers : What About the Girls ? », Bulletin of the Atomic Scientists, vol. 57, n° 5, p. 30-35.

McLuhan, M. (1964), Understanding Media : The Extension of Man, New York, Mentor.

Meyer, P. (1977), L’enfant et la raison d’État, Paris, Seuil.

Michalski, S. et L. Paradis (1993), Le décrochage, Montréal, Logiques.

Michaud, Y. (1986), La violence, Paris, PUF.

Michel, G. (1996), Conséquences des conflits armés sur les enfants, New York, UNICEF.

Miller, J.-C. (1941), « Le problème des anormaux », Relations, vol. I, p. 202-203.

Miller, J.-C., A. Pelletier et A. LaRue (1949), « Le Centre psycho-social de Québec », Laval Médical, p. 1284-1286.

Miller, J.-C. (1949), « Médecine et orientation moderne », Relations, IX, p. 24-26.

Miller, V. (1996), « From the Safetynet to Dragnet », The new internationalist, vol. 282, p. 26-27.

Monestier, M. (1998), Les enfants esclaves. L’enfer quotidien de 300 millions d’enfants, Paris, Le Cherche midi.

Mucchielli, L. (2003), « La jeunesse : bouc-émissaire d’une société apeurée ? », Après-Demain, vol. 450-451, p. 3-5.

Muller, J.-M. (1995), Le principe de non-violence. Parcours philosophique, Paris, Desclée de Brouwer.

Murray, C. (1984), Losing Ground : Americal Social Policy, 1950-1980, New York, Basic Books.

Nations Unies (1996), Sexual Exploitation of Children, Genève, Centre for Human Rights.

Nery Alves Filho, A. (1993), « La vie dans la marginalité ou la mort dans l’institution. Étude sur quatre groupes d’enfants de la rue à Salvador de Bahia (Brésil) », Thèse de doctorat (sociologie et en sciences sociales), Lyon, Faculté d’Anthropologie et de Sociologie, Université Lumière.

Nicole-Drancourt, C. et L. Roulleau-Berger (2002), L’insertion des jeunes en France, Paris, PUF.

Nizet, J. et J.-P. Hernaux (1984), Violence et ennui, Paris, PUF.

Offord, D.R. et K.J. Bennett (1994), « Conduct Disorder : Long-Term Outcomes and Intervention Effectiveness », Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry, vol. 33, n° 4, p. 1069- 1078.

Ontario (1990), Les enfants d’abord, Toronto, Comité consultatif sur les services à l’enfance.

O’Reilly-Fleming, T. (1993), Down and out in Canada : Homeless Canadians, Toronto, Canadian Scholars’Press.

Pain, J. (1996), « Des violences institutionnelles en milieu scolaire », dans C. Rey, dir., Les adolescents face à la violence, Paris, Syros, p. 125-136.

Pires, A. (1998), « Un nœud gordien autour du droit de punir », dans C. Debuyst, F. Digneffe et A. Pires, dir., Histoire des savoirs sur le crime et la peine, Tome II, Ottawa, PUO, p. 208-219.

Plamondon, R. (1970), « Besoins correctionnels et planification », La Revue canadienne de criminologie, vol. XIII, n° 4, p. 406-412.

Poulin, G. (1956), « Billet éditorial, la réhabilitation des délinquants », Service social, vol. VI, n° 3, p. 98.

Québec (1982), Commission parlementaire spéciale sur la protection de la jeunesse, (Président : Charbonneau).

Québec (1986), Le traitement de l’inceste père-fille : une pratique difficile, ministère de la Justice.

Québec (1987), Des enfants maltraités au Québec, Québec, Les publications du Québec.

Québec (1989), Les troubles de comportement à l’adolescence et leur traitement en centre d’accueil de réadaptation à la suite d’une ordonnance de protection, Québec, Commission de protection des droits de la jeunesse.

Québec (1991), Un Québec fou de ses enfants, Québec, ministère de la Santé et des Services sociaux.

Québec (1995), Le point sur la délinquance et le suicide chez les jeunes, Québec, Conseil permanent de la jeunesse.

Québec (sans date), Présence policière dans les établissements scolaires, Québec, Table provinciale de concertation sur la violence, les jeunes et le milieu scolaire.

Ras-Work, B. (1997), « Female Genital Mutilation », dans G.C. Denniston et M.F. Milos, dir., Sexual Mutilations. A Human Tragedy, New York, Plenum, p. 137-152.

Reeves, H. (1986), L’heure de s’enivrer, Paris, Seuil.

Relations (1943), « Guerre et criminalité juvénile », vol. III, p. 294.

Relations (1944), « L’enfance abandonnée », vol. IV, p. 115-116.

Relations (1948), « Avec ou sans commentaires », vol. VIII, p. 145.

Relations (1949), « Jeunesse », vol. IX, p. 362.

Ricœur, P. (2000), La mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Seuil.

Robert, P., dir. (1991), Les politiques de prévention de la délinquance à l’aune de la recherche, Paris, L’Harmattan.

Roché, S. (1993), Le sentiment d’insécurité, Paris, PUF.

Roner, C. (1996), « Traumatismes et violence, de la fatalité à la santé », dans C. Rey, dir., Les adolescents face à la violence, Paris, Syros, p. 91-101.

Roulleau-Berger, L. (1998), La ville intervalle. Jeunes entre centre et banlieue, Paris, Méridiens Kinckseck.

Roviello, A.-M. (1997), « L’extase du peuple de belgique », Esprit, vol. 8-9, p. 172-188.

Sawyer, R. (1998), Third and First World Exploitation : Differences and Similarities. Children Enslaved, Londres, Routledge.

Schissel, B. (1997), Youth Crime, Moral Panics and the Politics of Hate, Halifax, Fernwood.

Sémelin, J. (1983), Pour sortir de la violence, Paris, Les Éditions ouvrières.

Sennett, R. (1979), Les tyrannies de l’intimité, Paris, Seuil.

Service social (1951), vol. I, n° 1.

Settelen, D. (1996), « Approche psychodynamique des violences à l’adolescence », dans C. Rey, dir., Les adolescents face à la violence, Paris, Syros, p. 25-38.

Shaw, M. et I. Miles (1979), « The Social Roots of Statistical Knowledge », dans J. Irvine, I, Miles et J. Evans, dir., Demystifying Social Statistics, Londres, Pluto, p. 27-38.

Sirim (1984), Alors survient la maladie, Montréal, Boréal.

Sirois, G. (1997), « Conditions qui permettent aux élèves et au personnel enseignant de les faire apprendre », Vie pédagogique, vol. 102, p. 16- 22.

Soljénistsyn, A. (1974), L’archipel du Goulag, Paris, Seuil.

Sudan, D. (1997), « De l’enfant coupable au sujet de droits : changements des dispositifs de gestion de la délinquance juvénile (1820-1989) », Déviance et société, vol. XXI, n° 4, p. 383-399.

Swang, G. (1997), « Functional and Erotic Consequences of Sexual Mutilations », dans G.C. Denniston et M.F. Miles, dir., Sexual Mutilations. A Human Tragedy, New York, Plenum, p. 67-76.

Szlakmann, C. (1992), La violence urbaine. À contre courant des idées reçues, Paris, Laffont.

Tousignant, C. et N. Morales (1985), « City Slum », Revue internationale d’action communautaire, vol. XI, n° 51, p. 9-19.

Tremblay, P. (1982), La réforme de la délinquance juvénile à Montréal, 1858- 1893, Montréal, École de criminologie, Université de Montréal.

UNICEF (1997), La situation des enfants dans le monde 1997, New York, UNICEF.

UNICEF (2001a), À qui profite le crime ? Enquête sur l’exploitation sexuelle des enfants, New York, UNICEF.

UNICEF (2001b), Éliminer le travail des enfants, en affirmant leurs droits, New York, UNICEF.

UNICEF (2002), Adult Wars, Child Soldiers : Voices of Children Involved in Armed Conflicts in the East Asia and Pacific Region, New York, UNICEF.

UNESCO (1980), La violence et ses causes, Paris, UNICEF.

Valliant, F. (1990), La non-violence. Essai sur la morale fondamentale, Paris, Cerf.

Vitaro, F., P.L. Dobkin, C. Gagnon et M. LeBlanc (1994), Les problèmes d’adaptation psychosociale chez l’enfant et l’adolescent : prévalence, déterminants et prévention, Montréal, PUQ.

Vulbeau, A. (1995), « La jeunesse n’est qu’une chose », Territoires, vol. 251, p. 96-101.

Wacquant, L. (1999), Les prisons de misère, Paris, Raisons d’agir.

Webber, M. (1991), Street Kids : The Tragedy of Canada’s Runaways, Toronto, PUT.

Wenk, E.A. (1974), « Schools and Delinquency Prevention », Crime and Delinquency Litterature, vol. VI, n° 2, p. 236-258.

Zucchelli, E. et D. Bongibault (1990), L’enfance violentée, Paris, Plume.

© Les Presses de l’Université d’Ottawa | University of Ottawa Press, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable