Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vision-Division

 | 
Marta Dvořák
, 
Jane Koustas

Les auteurs

Texte intégral

1Frank DAVEY est titulaire de la Chaire Carl F. Klinck de littérature canadienne à l’Université Western Ontario (Canada), fondateur et directeur de la revue Open Letter, directeur de la collection « The New Canadian Criticism » de Talonbooks, auteur de vingt et un livres de poésie et de onze ouvrages de théorie et de critique littéraires et culturelles, y compris Post-national Arguments : The Politics of the Anglophone-Canadian Novel since 1967 (University of Toronto Press), Canadian Literary Power, Margaret Atwood : A Feminist Poetics (Talonbooks), Surviving the Paraphrase et Reading Canadian Reading (Turnstone Press).

2Marta DVOŘÁK est professeure de littérature canadienne et postcoloniale à l’Institut du Monde Anglophone de l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle. Elle est Co-responsable du Centre d’études canadiennes.

3Lise GABOURY-DIALLO est professeure au Collège universitaire de Saint-Boniface (Canada), membre du comité de rédaction des Cahiers franco-canadiens de l’Ouest, coauteure avec Carol Harvey de La littérature au féminin, auteure de deux recueils de poésie, Subliminales (Éditions du Blé, 1999) et Transitions (Éditions du Blé, 2002).

4Mary GALLAGHER a fait ses études au Trinity College Dublin et à l’Université de Paris VII et enseigne au Département de français au University College de Dublin. Elle est l’auteure d’un livre sur Saint-John Perse (Gallimard) et d’un ouvrage sur la littérature antillaise (Oxford University Press).

5Catherine KHORDOC est professeure adjointe au Département de français de l’Université Carleton. Ses intérêts de recherches portent sur les concepts du transnationalisme et du transculturalisme dans la littérature québécoise et francophone ainsi que sur les liens entre la littérature et les autres arts. Elle a publié des articles, entre autres, sur Francine Noël, Monique Bosco, Ernest Pépin et prépare actuellement un ouvrage sur le mythe de Babel dans la littérature francophone.

6Christine KLEIN-LATAUD est professeure de stylistique française et de traduction au Glendon College de l’Université York (Canada), traductrice littéraire (œuvres de Margaret Laurence, de Miriam Waddington, de Steven Heighten, d’Isabel Huggan), membre du comité de rédaction de TTR, la revue de l’Association canadienne de traductologie. Ses recherches portent sur les figures de style, les problèmes traductologiques et l’écriture des femmes.

7Jane KOUSTAS est professeure au Département de langues modernes à la Brock University, St. Catharines, Canada. Elle a également dirigé le Centre d’études canadiennes. Ses recherches portent sur le théâtre québécois, la traduction théâtrale et la traduction au Canada.

8Christine LORRE est maître de conférences à l’UFR du Monde anglophone de l’Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, a publié des articles sur Clark Blaise, Bharati Mukherjee, Wayson Choy et Larissa Lai, et s’intéresse aux récits des écrivains canadiens d’origine chinoise.

9Patricia-Léa PAILLOT est maître de conférences de langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes à l’IUFM d’Aquitaine (France), enseigne également à l’Institut d’études politiques de Bordeaux, a publié des articles sur Margaret Atwood, Adele Wiseman, Douglas Cooper et Elizabeth Hay.

10David POWELL est professeur de français à l’Université Hofstra (New York), spécialiste de musique aussi bien que de littérature, auteur de While the Music Lasts, qui traite de la représentation de la musique dans les œuvres de George Sand, a publié des articles sur Sand, Mallarmé, Verlaine et Huston.

11Pamela V. SING enseigne les littératures franco-canadienne, québécoise et française à la University of Alberta, est l’auteure de Villages imaginaires : Édouard Montpetit, Jacques Ferron et Jacques Poulin (Fides) et de plusieurs articles sur la littérature de l’Ouest franco-canadien.

© Les Presses de l’Université d’Ottawa | University of Ottawa Press, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540