Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

The Canadian Distinctiveness into the XXIst Century - La distinction canadienne au tournant du XXIe siecle

 | 
Chad Gaffield
, 
Karen L. Gould

Préface

Karen L. Gould

Texte intégral

1Cet ouvrage est le résultat d′une collaboration importante entre l′Institut d′études canadiennes, de l′Université d′Ottawa et le Conseil international des études canadiennes (CIEC), un organisme qui représente vingt associations nationales et plurinationales d′études canadiennes de partout dans le monde. La conférence sur « La distinction canadienne au tournant du XXIe siècle », qui s′est tenue à l′Université d′Ottawa en mai 2000, a attiré des chercheurs canadiens et étrangers de marque qui représentaient toute une gamme de disciplines et d′approches différentes et contrastées du thème choisi. Les articles que vous trouverez réunis dans ce livre sont donc le résultat d′un dialogue particulier, et qui tombe tout à fait à point, sur ce qui a été et ce qui est sans doute appelé à demeurer spécifiquement canadien au Canada.

2On a invité les auteurs qui ont collaboré à cet ouvrage à envisager tant le passé que l′avenir dans leurs discussions et analyses du caractère spécifique de la société, de la culture et de la politique canadiennes. En conséquence, les lecteurs constateront que les contextes où s′inscrit ce dialogue savant relèvent de l′histoire autant que des préoccupations de notre époque. En cette ère de mondialisation et d′élaboration d′une vision de plus en plus mondiale des problèmes internationaux, la question de la spécificité canadienne exige que l′on porte une attention renouvelée aux traits distincts et à des aspects particuliers de la vie canadienne qui continuent de définir le Canada comme un espace politique et culturel à nul autre pareil. Par ailleurs, notre thème se prête également à plusieurs analyses comparatives pénétrantes et particulièrement révélatrices du point de vue des canadianistes étrangers. Tant la conférence de mai 2000 que les textes réunis ici témoignent du vif intérêt qui anime les chercheurs canadiens et étrangers lorsqu′ils parlent du Canada et de la place toute particulière qu′il occupe en Amérique du Nord et dans le monde.

Auteur

Présidente du CIEC, 1999-2001. Doyenne du McMicken College of Arts and Sciences de la University of Cincinnati. Elle est l′auteure et la coéditrice de cinq ouvrages, dont Writing in the Feminine: Feminism and Experimental Writing in Quebec (1990) et de plus de 40 articles et essais sur l′écriture et la culture des femmes au Québec et sur le nouveau roman français. Elle est présidente sortante du Conseil international des études canadiennes, ancienne présidente de l′Association des études canadiennes aux États-Unis et ancienne rédactrice en chef du journal interdisciplinaire Québec Studies

© Les Presses de l’Université d’Ottawa | University of Ottawa Press, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540