Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

À l’ombre de l’INCO

 | 
Donald Dennie

Remerciements

Texte intégral

1Ce travail a bénéficié de l’aide et de l’assistance de plusieurs personnes. Plusieurs étudiants et étudiantes ont contribué, au cours des années, à rendre possible ce projet, soit par des échanges dans la salle de cours ou ailleurs, soit par des travaux de recherche portant sur ce sujet.

2Je tiens à remercier Sylvie Rabouin, Lise Nolet, Joanne Tremblay, Joël Saint-Louis, Jacynthe Blanchet, Bernadette Mrochek-Dennie, Mélissa Prévost, Chantai Prévost, Sylvie Bonin, Stéphane Paquette, Danielle Dennie, William Lamoureux, Janik Cazabon et Denise Rousseau, qui, à des degrés divers, ont tous participé à la recherche, en entrant des données dans l’ordinateur ou en faisant une analyse sommaire de ces dernières.

3Je remercie également Guy Gaudreau, professeur au Département d’histoire de l’Université Laurentienne, qui m’a prodigué des conseils précieux. Léo Larivière, du Département de géographie de l’Université Laurentienne, a préparé les cartes de la région de Sudbury et des cantons de Rayside et de Balfour. Marc Charron et André Girouard ont eu l’obligeance de lire la première version de ce livre ; leurs commentaires et leurs corrections m’ont été très utiles pour mener mon travail à bonne fin.

4L’aide financière du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada m’a permis d’engager plusieurs adjoints de recherche. Sans le soutien du Conseil, ce travail n’aurait pu être réalisé aussi rapidement.

5Il me faut aussi remercier le directeur et le personnel du Bureau d’enregistrement immobilier du district de Sudbury qui m’ont permis de recueillir les données au sujet des titres de propriétés dans Rayside et Balfour. Enfin, le greffier et le personnel de la municipalité de Rayside-Balfour ont été très accueillants et ont aidé à dépouiller les nombreux documents des diverses municipalités.

6Les curés ainsi que le personnel de bureau des paroisses Saint-Joseph-de-Chelmsford et Sainte-Agnès-d’Azilda ont été très patients et très accueillants lorsque nous avons dû consulter les registres de leurs paroisses.

7Lise Charron, Gisèle Bonin et Lucille Dennie m’ont fait bénéficier de leurs connaissances en informatique. Lucille Dennie a, de plus, contribué à la correction du manuscrit.

© Les Presses de l’Université d’Ottawa | University of Ottawa Press, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable