Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Travail, luttes sociales et régulation du capitalisme dans la Chine contemporaine

 | 
Clément Sehier
, 
Richard Sobel

Introduction

Clément Séhier et Richard Sobel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On ne compte plus les analyses qui cherchent à rendre compte des mutations du monde du travail dans la Chine contemporaine. D’un point de vue occidental, ces mutations ne laissent d’être problématiques. Les apologues du capitalisme ne manquent pas de louer ce « véritable bond en avant » contribuant à l’enrichissement « global » et sans précédent d’un ex-pays communiste sur le point de devenir la première puissance économique mondiale, qui commence à se doter d’un État social et qui finira bien un jour par se transformer en démocratie libérale. C’est la perspective de la fin de l’histoire théorisée, il y a plus de 20 ans, par Francis Fukuyama (1993). À l’inverse, les thuriféraires ne manquent pas de rappeler les dégâts humains et environnementaux du « miracle » chinois, et insistant sur les luttes sociales et politiques qui accompagnent la « transition » chinoise vers « l’économie de marché » laissent ouvert la construction d’un modèle chinois spécifique, c’est-à-dire irréductible à ...

Auteurs

CLERSÉ, Université de Lille 1 Sciences et Technologies

CLERSÉ, Université de Lille 1 Sciences et Technologies

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable