Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les élèves des écoles de « musiques actuelles »

 | 
Rémi Deslyper

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’origine de cette recherche, il y a, comme c’est souvent le cas en sociologie, une expérience d’acteur, une relation assez personnelle avec l’objet étudié dont il est important de rendre compte pour comprendre le questionnement qui anime ce travail (Naudier et Simonet, 2011). Tout commence lors de mon adolescence. À l’époque fervent amateur des registres musicaux hard-rock et métal, j’ai, comme beaucoup d’autres autour de moi, commencé à faire de la musique lors de mes études secondaires en montant un groupe avec mes amis afin de jouer cette musique que nous aimions tant écouter1. Pendant plusieurs années, et malgré de nombreux changements dans sa composition, ce groupe a continué à exister, multipliant les reprises et les « compo »2, donnant parfois quelques concerts. Certains d’entre nous se sont mêmes pris à envisager une carrière de musicien, ont caressé le rêve de vivre de la musique, de « ne faire que ça » pour reprendre cette formule souvent entendue et très justement mise...

© Presses universitaires du Septentrion, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540