Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ériger et borner diocèses et principautés au Moyen Âge

 | 
Nacima Baron
, 
Stéphane Boissellier
, 
François Clément
, 
et al.

I – Frontières politico-administratives (diocèses, « principautés » seigneuriales)

Limites et discontinuités à Byzance : le cas des territoires épiscopaux

Benjamin Moulet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’étude des territoires est à la mode depuis les années 1980 chez les géographes et plus récemment chez les historiens, en particulier médiévistes1. L’approche spatiale des phénomènes historiques est devenue une composante fondamentale de nombreux travaux d’Histoire, et cela n’est sans doute pas qu’un effet de mode, mais le signe révélateur d’une prise de conscience plus nette que les sociétés humaines s’inscrivent dans un espace qu’ils transforment et qui les transforme2.

Construction sociale3, le territoire voit émerger des rapports socio-spatiaux au sein d’un espace qui tend à se rapprocher du territoire des institutions4. Considéré aujourd’hui comme un espace clos, le territoire se définit toujours par référence à une autorité et un pouvoir qui l’organisent et le dominent5. Ainsi s’établit, selon les mots de Joël Bonnemaison, une « relation culturelle vécue entre un groupe humain et une trame de lieux hiérarchisés et interdépendants, dont la figure au sol constitue un système spa...

Auteur

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Unité mixte de recherche 8167 Orient et Méditerranée

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable