Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ériger et borner diocèses et principautés au Moyen Âge

 | 
Nacima Baron
, 
Stéphane Boissellier
, 
François Clément
, 
et al.

Table des matières

I – Frontières politico-administratives (diocèses, « principautés » seigneuriales)

Régis Le Gall-Tanguy

La formation des espaces diocésains en Léon, Cornouaille et Trégor (Ve-XIIIe siècle)

Le démantèlement de la civitas des Osismes
La géographie diocésaine à la période carolingienne
La création des sièges de Tréguier et Saint-Brieuc et la définition progressive des limites des évêchés (Xe- XIIIe siècle)
Benjamin Moulet

Limites et discontinuités à Byzance : le cas des territoires épiscopaux

Évolution, attribution, appropriation des territoires épiscopaux
Des points plutôt que des lignes
Continuités et discontinuités, seuils et zones frontières
Jean-Luc Fray

En deçà des bornes et par-delà les monts, emboîtements d’espaces et agrégations de territoires d’un lignage seigneurial auvergnat dans les siècles centraux du Moyen Âge : les sires de La Roue

Une seigneurie auvergnate de montagne ; des frontières apparemment bien jalonnées
La vallée de l’Ance ; un isolement ?
Les premiers seigneurs de La Roue ; une appartenance arverne
La tentation du Velay et l’attraction forézienne
L’attraction ponote et les seigneuries vellaves
Les premières attestations de relations lyonnaises et foréziennes. Bertrand de La Roue, un noble auvergnat au service du Forez
Ce que dit l’analyse de centralité
Conclusions
Pere Benito i Monclús

Aux frontières de la servitude : coutume de Cerdagne versus observance de Catalogne dans une renonciation de droits (1324)

Contrastes et géographie de la servitude catalane
Osseja (Cerdagne), 1324 : une renonciation étrange aux droits de servitude
Andreu Mornaco baille à Guillem Porta le manse Galí d’Osseja
Andreu Mornaco renonce aux droits sur Guillem Porta et le manse Galí d’Osseja
Le seigneur de Puig-reig renonce aux « mauvais usages » et « services forcés » sur le manse Galí d’Osseja (1324)
La Cerdagne : franchises, mobilité paysanne et asservissement

II – « Grandes » frontières d’États, confins culturels et militaires

Thierry Piel

Sutrium et la forêt ciminienne : histoire d’une très antique frontière en Italie centrale (IVe siècle av. J.-C.)

Prologue : La « Ligne bleue » des monts ciminiens, de la réalité au mythe
Rome cisciminienne, sutrium claustra etruriae
Rome transciminienne, les monts ciminiens démythifiés
Épilogue : La « Ligne bleue » des monts ciminiens, du mythe à la réalité
Damien Glad

Le Danube à l’époque romaine tardive et protobyzantine (284-614/5). Limes ou espace d’échanges ?

Géographie territoriale
Une frontière stratégique
Un espace d’échanges
Conclusion
Amaury Levillayer

Promissionem Dei : la christianisation du limes oriental byzantin (IVe-VIIe siècles)

Un empire sans fin mais pas sans limite
L’exportation d’un modèle administratif chrétien au-delà du limes
De l’Église nomade à l’Église des nomades
En conclusion : le limes oriental byzantin comme all man’s land
Introdu
En conclusion : le limes oriental byzantin comme all man’s land Tr ud
En conclusion : le limes oriental byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) Danevirk
L’exportation dntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) a lev ff
Le seigneur de Puiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiintal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) e Wansdyk
L’exportation dddddddddddddddddddddddntal byzantin comme all man’s land Discus
ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) Ch ie u phénomè
Osseja (Cerdagne)))))))))))))))))))))))ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) pr esur
Les premiers seiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiintal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) Ouvr /ou marqu r
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) D i i pter"> l
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land F t s ba ni
Des points plutntal byzantin comme all man’s land F t velopp
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land F t m
N onast l de
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land consé nc /spainfa dosièc ecclésia
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land antin é po foc
De l’Égliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiintal byzantin comme all man’s land
Introdu
En conccccccccccccccccccccccccccccccccc
Six clés entr llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll
En conccccccccccccccccccccccccccccccccc P s simpé ppo lcompéx llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll
En concccccccccccccccccccccccccccccccccntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) La t eau s u trompeus
ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseja (1324) F ont for ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’OsseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeLe s r, eu ss="cha cont c p tôt) fi
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee D le uv
ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’OsseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeL/a , eu tous uv En concccccccccccccccccccccccccccccccccntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’OsseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeCul/ev r
L’exportatiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii L/a , art coup s et mbla
Conclusion ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’OsseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeD coup s et car g les) ct ppo s signif
Conclusion ntal byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeo T is pa ba les) Rome transcimmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm L le t in deidu l du r
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee qui re
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land» sur le manse Galí d’Osseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee qui lib
Les premiers seeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeental byzantin comme all man’s land D là tout f A e nn
ntal byzantin comme all man’s land D gré connaissa En ccccccccccccccccccccccccccccccccccccntal byzantin comme all man’s land

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable