Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités, migrations et mobilités transnationales

 | 
Gwénola Sebaux

Les migrations, un enjeu transnational ?

La communauté judéo-allemande en France dans l’après-guerre, 1944/45 – 1950

Dorothea Bohnekamp

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant les années trente, la France est devenue le principal pays d’accueil pour les émigrants judéo-allemands : 50 000 y trouvèrent refuge entre 1933 et 1939. Sur les 20 000 réfugiés restés en France après 1940, environ 10 000 ont survécu à la guerre1. L’écrasante majorité de ces survivants judéo-allemands en France décide de rester dans ce pays à la fin de la guerre. En 1944/45, il s’agit d’un groupe numériquement important, dispersé sur tout le territoire français, qui partage, malgré une infinie variété de trajectoires de l’exil, un point commun : le refus de retourner en Allemagne2.

Aujourd’hui, l’histoire de cette importante communauté (comprise dans son ensemble) est totalement méconnue, d’autant que les sources restent lacunaires et dispersées. La difficulté à définir correctement l’objet de cette étude n’est certainement pas étrangère à l’absence de tout examen historique de ce groupe. En effet, il apparaît d’abord problématique de définir son rapport au judaïsme. Il est bi...

Auteur

Université Sorbonne Nouvelle

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable