Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités, migrations et mobilités transnationales

 | 
Gwénola Sebaux

Migrations forcées, réelles ou symboliques

Alsace (post)coloniale : identités, territoires et migrations symboliques

Catherine Repussard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’émergence récente de l’histoire globale (world history) a suscité un nouveau regard sur le monde, dont l’ambition est de mettre en perspective comparée les histoires nationales jusqu’ici cloisonnées, afin d’en faire émerger les interactions et les échanges, les circulations et les transferts1. Ces approches inscrites dans une historiographie connectée (entangled history) sont redevables à l’affirmation et au succès des théories postcoloniales qui ont permis de repenser l’histoire et la géographie des espaces coloniaux. Partant de l’idée que la colonisation serait constitutive d’un « discours » au sens foucaldien du terme et d’une véritable « grammaire du monde » occidental sculptant irrémédiablement une mental map coloniale, elles ont entraîné dans leur sillage des questionnements innovants. Ainsi, les historiens Sebastian Conrad et Jürgen Osterhammel ont-ils développé le concept de « colonialisme sans colonies », soulignant par-là que le colonialisme n’a pas à s’incarner territor...

Auteur

Université de Strasbourg

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable