Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités, migrations et mobilités transnationales

 | 
Gwénola Sebaux

Trajectoires (post)coloniales en Europe sud-orientale

Reconstructions identitaires par-delà les frontières : le cas des Allemands du Banat

Gwénola Sebaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette contribution se fonde sur une enquête anthropologique à double ancrage, archivistique et empirique, menée en 2010 et 2011 en Roumanie et en Allemagne1. L’enquête permet d’éclairer les ressorts inaperçus des phénomènes d’élaboration identitaire, à l’exemple d’une aire géographique particulièrement touchée par les déplacements de frontières et les mouvements démographiques qui y sont associés. L’exemple étudié est celui d’une minorité ethnique à l’intersection de l’Europe orientale et occidentale, à l’extrême pointe occidentale de la Roumanie actuelle. La Seconde Guerre mondiale et le régime de Ceauşescu dans la Roumanie communiste ont suscité l’éclatement de cette minorité historique en deux entités, suite à l’émigration en Allemagne de la majorité de ses membres. Le Banat est historiquement, géographiquement et culturellement marqué par le « discontinu », que Claude Lévi-Strauss posait comme une « donnée irréductible » à l’histoire des peuples et des cultures. Je me propose de...

Auteur

Université catholique de l’Ouest – Angers

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable