Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Identités, migrations et mobilités transnationales

 | 
Gwénola Sebaux

Trajectoires (post)coloniales en Europe sud-orientale

Immigrants et colons allemands en Roumanie au XIXe siècle

Vasile Docea
Traduction de Gwénola Sebaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Constitution roumaine de 1866 (qui fait figure de première constitution moderne du pays) prévoyait dès l’intitulé (« Du territoire roumain ») de l’Article 3 que « le territoire roumain ne peut être colonisé par des populations d’appartenance étrangère »1. Cet article, inédit dans la Constitution roumaine, révèle une situation paradoxale : la Constitution qui le contenait fut adoptée quelques semaines seulement après l’intronisation d’un étranger à Bucarest, le roi Charles Ier de Hohenzollern-Sigmaringen. Les premières lois constitutionnelles de 1832 en Moldavie et Valachie, dites Règlement organique, stipulaient l’interdiction pour les personnes non titulaires de la nationalité d’acquérir des terres, mais il n’était fait nulle mention de colonisation. Les réglementations constitutionnelles antérieures, la Convention de Paris de 1858 et le Statut des principautés réunies de 1864, ne contenaient pas de telles dispositions (entre-temps les deux principautés s’étaient réunies et cons...

Auteur

Universitatea de Vest, Timișoara

Gwénola Sebaux (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable