Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dire la ville c’est faire la ville

 | 
Yankel Fijalkow

Conclusion générale

Yankel Fijalkow

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au commencement, il n’y avait ni le verbe, ni le mot. Alors que les recherches explorent encore Les mots de la ville (TOPALOV et alii, 2010), ce livre veut aller plus loin et identifier les histoires, discours et récits utiles pour valoriser, démolir, rendre attractifs des espaces urbains, rassembler, ménager, intégrer, normaliser des populations. Comme les Légendes urbaines (CAMPION-VINCENT, 1992) qui rendent compte de la magie inédite des densités de populations (selon l’École de Chicago les nouvelles et les rumeurs vont d’autant plus vite dans les agglomérations compactes), les actes de langages ne sont pas anodins. Ils sont une partie de l’urbanisme vécu au quotidien par les citadins.

La performativité des discours a été largement démontrée dans chacun des chapitres : Florentine à Tel-Aviv et le Plateau Royal à Montréal sont des quartiers de plus en plus recherchés alors que les dynamiques de gentrification suscitent des tensions de par le monde : bus attaqués en Californie, bout...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable