Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dire la ville c’est faire la ville

 | 
Yankel Fijalkow

Partie III. Les discours des concepteurs de la ville : le futur et ses idéaux urbains

Chapitre VIII. La mixité sociale par le marché1

Anne-Laure Jourdheuil

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En France, du fait de l’encadrement étatique du secteur du logement (POLLARD, 2009), il existe une différenciation forte entre les deux principaux types d’opérateurs du logement (hormis les particuliers). Les organismes HLM construisent les logements sociaux et les promoteurs immobiliers privés construisent les logements du secteur libre. Les activités de ces deux types de constructeurs ont longtemps été distinctes et indépendantes, comme en atteste la littérature portant sur le secteur du logement dans laquelle la politique de construction de logements sociaux est souvent envisagée comme autonome. Néanmoins, depuis le début des années 2000 en France ces deux types d’opérateurs se sont rapprochés, les promoteurs construisant au sein d’opérations de taille importante une part de logements destinés à être vendus par le biais de Ventes en État Futur d’Achèvement (VEFA)2 aux bailleurs sociaux.

Une partie de ces opérations reste néanmoins destinée à être vendue au détail à des particulier...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540