Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aller mieux

 | 
Lise Demailly
, 
Nadia Garnoussi

Deuxième partie. Des paradigmes pluriels de soin et d'accompagnement

Dans quelle mesure le savoir acquis par l’expérience de la folie concède-t-il au sujet un statut d’expert ?

Camille Veit

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’expertise, le savoir, le spécialiste ; autant de thèmes qui sont vivement promus dans le vocabulaire contemporain. Qu’il s’agisse d’économie, de politique ou encore de science, l’expert est celui qui sait. Classiquement, ce statut s’obtient à la suite d’une spécialisation dans un domaine spécifique, qui donne lieu à une accumulation de connaissances pour l’expert. Au cours du XIXe siècle, la psychiatrie française s’est, elle aussi, constituée comme discipline et comme discours, inscrits dans le champ des sciences. Si comme toute discipline, elle s’articule à un pan historique, politique, culturel et social, elle est aussi – et surtout – chevillée à une dimension humaine. Or, cette articulation peut générer un brassage inédit des cartes du savoir et de l’expertise. Parce qu’elle repose sur la rencontre, la clinique apparaît ce faisant comme le lieu privilégié d’un remaniement possible du précepte « le spécialiste est celui qui sait ». Dans un premier temps, nous en verrons l’illust...

Auteur

Psychologue clinicienne (67), doctorante en psychologie clinique à l’Université de Nice-Sophia Antipolis, LAPCOS.

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable