Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aller mieux

 | 
Lise Demailly
, 
Nadia Garnoussi

Première partie. Penser les dynamiques de l’« aller mieux »

Se retrouver (ou non) dans un ouvrage de développement personnel : ce que la résilience fait à ses lecteurs

Nicolas Marquis

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le succès des ouvrages de développement personnel (DP) constitue l’une des marques les plus visibles de la préoccupation contemporaine pour le bien-être et l’« aller mieux ». Jusqu’à présent, ce phénomène éditorial a le plus souvent été abordé sous l’angle de la production d’un discours particulier, auquel on suppose des conséquences tantôt positives (Giddens, 1992), tantôt délétères (Rose, 1999) sur l’individu et sur la société. Dans cet article, je propose de renverser la perspective en interrogeant les raisons qui poussent des lecteurs à compulser cette littérature ainsi que les effets qu’ils disent en ressentir à partir de leurs propres comptes rendus de lecture. La thèse que je défendrai est qu’à travers leurs lectures, les individus tentent non seulement d’aller mieux, mais également d’évaluer la qualité de ce qu’ils sont en train de vivre.

Cette étude de la réception a été conduite auprès de lecteurs d’un segment particulier du marché du livre de DP, celui qui porte sur la rés...

Auteur

Sociologue, CASPER, Université Saint-Louis – Bruxelles, CERMES 3

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable