Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aller mieux

 | 
Lise Demailly
, 
Nadia Garnoussi

Première partie. Penser les dynamiques de l’« aller mieux »

Aller mieux dans un monde meilleur. Le rétablissement des vétérans de guerre et l’horizon politique du care

Éric Doidy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous nous intéressons ici à la réinvention contemporaine de l’idée selon laquelle le travail de la terre (travail au potager ou à la ferme, horticulture, jardinage) recèlerait des vertus thérapeutiques. Cette idée est ancienne : elle a par exemple été mise en œuvre par l’hygiénisme philanthrope de la deuxième moitié du XIXe siècle (Dubost, Lizet, 2003). De nos jours, elle se présente comme une innovation étayée par les acquis de la psychologie et des neurosciences : aux États-Unis par exemple, l’horticulture thérapeutique se veut une nouvelle discipline, et entend former des professionnels spécialisés (Doidy, Dumont, 2013). En Europe et aux États-Unis, une littérature académique émerge depuis les années 2000 portant sur ce que les auteurs appellent le « green care » ou « care farming » (Hassink, Hulsink, Grin, 2012)1. Pour ces auteurs, l’enjeu est de démontrer l’effet bénéfique du travail agricole, ou « au contact de la nature », sur certaines catégories de personnes vues comme « vu...

Auteur

Chargé de recherche, INRA

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable