Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aller mieux

 | 
Lise Demailly
, 
Nadia Garnoussi

Première partie. Penser les dynamiques de l’« aller mieux »

Aller mal, aller bien, aller mieux : trois manières de vivre avec la maladie d’Alzheimer

Aline Chamahian et Vincent Caradec

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Définie comme entité nosologique au début du XXe siècle, mais longtemps restée peu visible, la maladie d’Alzheimer est désormais considérée comme un « fléau social majeur » (Ngatcha-Ribert, 2012). Cette mise en visibilité de la maladie d’Alzheimer est concomitante d’une mise en discours (Sicot, 2011) au niveau politique, médiatique, médical et associatif construisant la maladie dans sa réalité la plus sombre, celle de malades ayant perdu la raison, de proches épuisés, d’une maladie neurodégénérative incurable. Ces discours collectifs qui dessinent « la figure du malheur biologique et lui donnent un sens » (Herzlich, Pierret, 1984, p. 14) font de la maladie d’Alzheimer une pathologie qui effraie, car elle impacte précisément ce qui se situe au fondement des sociétés occidentales contemporaines : la compétence cognitive, la capacité à raisonner, à se remémorer et donc, à interagir.

Dès lors que le diagnostic est posé, les personnes concernées risquent de devenir, aux yeux des professio...

Auteurs

Maître de conférences en sociologie

Université de Lille 3, CeRIES

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable