Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aller mieux

 | 
Lise Demailly
, 
Nadia Garnoussi

Première partie. Penser les dynamiques de l’« aller mieux »

« Comme avec le vent ». Quand la maladie devient source d’apprentissage

Maryvonne Charmillot

Il ne peut y avoir homogénéité et uniformité d’attention et d’attitude envers la maladie et envers le malade, et la prise en charge d’un malade ne relève pas de la même responsabilité que la lutte rationnelle contre la maladie.
Canguilhem, G. (1994). Études d’histoire et de philosophie des sciences. Paris : Vrin, p. 408.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

À partir d’une recherche intitulée « Maladie et construction de soi », l’objectif de cette contribution est d’explorer les significations attribuées à la guérison et à l’aller-mieux dans les récits produits dans le cadre d’entretiens compréhensifs par des personnes vivant l’expérience de la maladie. La question centrale qui oriente la recherche est liée à l’apprentissage : qu’apprend-on à travers la maladie, sur soi, sur les autres, sur la vie en général ?

Le titre de cette contribution est inspiré d’une métaphore sportive présente dans un récit. Nadia, atteinte d’un cancer du sein, s’exprime ainsi : « La maladie, c’est quelque chose que j’ai intégré comme faisant partie de moi, c’est un élément avec lequel il faut faire, c’est pas une chose à laquelle je vais me heurter, je suis pas révoltée, je veux pas me mettre des œillères, ça fait partie de moi. Je compare toujours avec le sport, c’est comme quand on fait de la voile : on va pas contre les éléments, on va avec et là...

Auteur

Maître d’enseignement et de recherche, Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, Université de Genève

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable