Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Voyages et exils au cinéma

 | 
Patricia-Laure Thivat

Pour une cartographie imaginaire : au-delà des frontières

L’identité transfrontière des Kurdes : Un temps pour l’ivresse des chevaux

Kristian Feigelson

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Countries have borders, stories don’t »

Le cinéma représente le voyage comme ses limites, mais aussi ses frontières1. La frontière est d’ailleurs omniprésente dans le septième art, mais comment filmer une frontière ? Et quelles frontières : frontières entre l’imaginaire et le réel, entre la fiction et le documentaire ? Que peut alors nous apporter un film, de surcroît un film kurde iranien, pour saisir comment une forme imaginaire est susceptible de nourrir une réflexion de fond sur l’organisation sociale ? Le réel semble ici accessible uniquement par le biais de la fiction mise en œuvre pour repenser les épreuves vécues et surmontées ; sans se limiter à une dichotomie entre réel et imaginaire, que peut traduire un film brouillant toutes les pistes du discernement pour figurer, souvent hors champ, une autre partie de la réalité ?2.

La production de la « kurdicité » au cinéma participe ainsi d’une déterritorialisation pour relever in fine d’une réappropriation fictionnelle3. L’expéri...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable