Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Voyages et exils au cinéma

 | 
Patricia-Laure Thivat

Les Amériques. Le rêve à l’épreuve du réel

Les Indiens du Brésil, une irréductible altérité ?

Bertrand Ficamos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la Renaissance, la rencontre du colon européen avec l’Amérindien a un impact décisif sur la nouvelle conception de l’homme qui surgit dans la pensée occidentale. Les récits sur la conquête et l’activité missionnaire suscitent des débats passionnés dont la controverse de Valladolid (1550-1551). Le succès de Nus, féroces et anthropophages de Hans Staden (1557) confirme un intérêt qui ne se démentira plus. Michel de Montaigne écrit Des Cannibales1 (1580) et inaugure le relativisme culturel. La rencontre du colon européen avec l’Amérindien est aussi une question centrale de l’historiographie brésilienne. Dans les années 1920 et 1930, abondent les livres qui traitent de la « formation du Brésil » et tentent d’expliquer ce pays à travers la propension au métissage du colon portugais avec l’Amérindien et l’esclave noir africain.

Ces différents points de vue se retrouvent dans le sujet de notre étude, centrée sur les images que les longs-métrages de fiction brésiliens nous donnent du choc ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable