Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Voyages et exils au cinéma

 | 
Patricia-Laure Thivat

L’Occident et « le reste du monde »

Nobuhiro Suwa, entre le Japon et la France : l’expérience de la distance

Arnaud Duquesne et Sarah Leperchey

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on observe la filmographie de Nobuhiro Suwa, on constate une imbrication croissante entre cinéma japonais et cinéma français. S’y succèdent en effet : deux films réalisés au Japon avec des acteurs japonais – 2 / Duo (2 / Dyuo, 1997) et M / Other (1999) –, un film réalisé au Japon avec des acteurs français et japonais – H Story (2000) –, deux films réalisés en France avec des acteurs français – Un couple parfait (2004) et Paris, je t’aime : Place des Victoires (2005) –, et un film co-réalisé avec un Français, Hippolyte Girardot, tourné en France et au Japon, avec des acteurs français et japonais – Yuki & Nina (2008).

Cette trajectoire atypique soulève deux questions. Pourquoi, tout d’abord, Nobuhiro Suwa a-t-il manifesté le désir récurrent de travailler en France ? Il faut préciser que le cinéaste ne parle pas notre langue et qu’il a recours à une interprète pour communiquer avec ses collaborateurs français. Avec H Story qui raconte le tournage d’un remake de Hiroshima mon amour ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable