Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

VII. Front des autres mondes

« Poésie folle » : Jean Rollin, cinéaste parallèle

Isabelle Marinone

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Ce que les cinéphiles bon teint ont toujours pris bêtement pour de l’amateurisme, pour du je-m’en-foutisme ou pour de l’incapacité chez Rollin (son mépris de la linéarité et de la logique, sa conception théâtralisante et pataphysicienne de la direction des acteurs, son goût de l’emphase feuilletonesque, sa bienveillante curiosité envers les déviances érotiques, sa passion du mélodrame) acquiert […] sa pleine valeur de choix esthétique, et, disons-le, idéologique. […] On est transporté à la fois dans un tableau de Clovis Trouille et dans un roman de Gaston Leroux, dans un collage de Max Ernst et dans une pièce de Grand Guignol, dans la couverture bariolée d’un vieux Fantômas et dans un épisode de Serial muet, dans le château d’Otrante et dans la caverne du Fantôme du Bengale. À contre-courant des films pyrotechniques qui prennent les poursuites de bagnoles pour de l’action, les conventions pour des audaces et les trucages électroniques pour de la mise en scène, Jean Rollin nous ram...

Auteur

Université de Bourgogne Franche Comté

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540