Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

V. Front hédoniste

Le cinéma punk hardcore d’Yves-Marie Mahé

Quentin Périès

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Etienne O’Leary et Alfredo Leonardi, Bordeaux, novembre 1967. Sigma 1967 (2015)

Image

Cette photographie, provenue des archives de Jean-Pierre Bouyxou, fait partie d’une série à partir de laquelle Yves-Marie Mahé a réalisé le film

Ce que j’aime bien avec l’expérimental, c’est cet esprit punk, Do It Yourself, où l’on doit tout faire soi-même. On est en association, on n’exploite personne. J’aime énormément le côté : « on peut organiser des choses sans argent ». (...) En ce sens, je trouve beaucoup de liens entre l’anarchisme et le cinéma expérimental.1

Va te faire enculer ! C’est ainsi qu’Yves-Marie Mahé interpelle pour la première fois le spectateur en 1998. Après la réalisation de plusieurs films abstraits, ce court-métrage de dix minutes, fabriqué essentiellement à partir d’images de films pornographiques, fait figure de premier manifeste d’un cinéa...

Auteur

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540