Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

III. Front des oppressions sociales

La Machette et le marteau de Gabriel Glissant (1975)

Frantz Succab

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le film La Machette et le marteau a été tourné par Gabriel Glissant avec l’aide de l’UPLG (Union Populaire pour la Libération de la Guadeloupe) dont Frantz Succab, son beau-frère, est membre. C’est à la demande de Ninette Glissant Succab, épouse du réalisateur, que le frère de celle-ci a écrit ce texte, pour la projection du film à la Cinémathèque française le 7 mai 2010. (Jean-Pierre Bastid)

En 1975, Gaby Glissant est un Antillais vivant à Paris. Le terme « Antillais » dési­gne l’ensemble des originaires des Départements Français d’Amérique. Il est davantage usité à Paris que dans les pays d’origine. Donc, il y a derrière ce terme la distance, à la fois géographique et intellectuelle, qui facilite une vision globale, dilue les petites différences dans une grande ressemblance.

Le regard majoritaire des Français distingue l’ensemble des originaires des An­til­les Françaises, qui à leur tour finissent par s’identifier par rapport à ce regard comme une communauté sans territoire particul...

Auteur

Écrivain, dramaturge

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540