Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

III. Front des oppressions sociales

La mouvance provoc’ du cinéma de Belgique (1963-1975)

Grégory Lacroix

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En réaction au cinéma « officiel du monde entier », qu’il estime « à bout de souffle, (…) moralement corrompu, esthétiquement obsolète, thématiquement superficiel, et par nature ennuyeux (…) », le New American Cinema Group qui se constitue à New York en 1960 affiche sa détermination à mettre fin au règne du « Grand Mensonge ». Il achève son manifeste sur ces mots : « Nous ne voulons pas de films faux, lisses et habiles – nous les préférons bruts, rugueux, mais vivants ; nous ne voulons pas de films à l’eau de rose : nous les voulons couleur de sang »1. Plus que jamais, le champ cinématographique est en ébullition ; le cas du Group américain n’en est qu’une des multiples expressions : partout, avec des moyens différents, mais dans ce même esprit, naissent les « nouvelles vagues » et autres « jeunes cinémas » indépendants ou totalement underground.

Dans le courant des année...

Auteur

Université de Liège

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540