Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

II. La Tranchée Gatti

Armand Gatti, un ciné-poète

Isabelle Marinone

« Parler aujourd’hui de cinéma comme j’ai pu le faire, c’est avoir envie de foutre en l’air tout le système, parce que tout le système est mauvais ! Mais dans tous les langages, il y a du vrai, même dans le cinéma quand il est bien fait. Le cinéma, au fond, ce n’est pas mon affaire. Ce qui m’intéresse, c’est le langage que l’on peut puiser à travers tous les arts. Si faire du cinéma n’est pas possible pour moi, ce n’est pas grave ! J’utilise d’autres moyens. »
Armand Gatti (2004)1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dante Sauveur Gatti naît en 1924, fils de deux émigrés italiens. Son père est balayeur tandis que sa mère est femme de ménage. Augusto, son père, fut le compagnon de lutte de l’anarchiste italien Carlo Cafiero, et participa aux luttes libertaires en Argentine. La famille Gatti, très pauvre, vit au sein du bidonville du Tonkin à Monaco. Le fils d’émigrés apprend très tôt à lutter dans un milieu hostile aux anarchistes et aux étrangers. Ses parents l’éduquent pour qu’il devienne l’égal des Français et lui donnent le goût de la poésie, de la littérature et de la langue. Gatti s’avère un élève studieux durant toute sa scolarité, mais à partir de la mort de son père en 1939, il se dissipe et se fait renvoyer du lycée. Dès l’hiver 1942, il rejoint les résistants corréziens. Armand Gatti est arrêté en 1943 par la milice française, à Tulle, où il sera détenu dans la prison de la ville. Après quel...

Auteur

Université de Bourgogne Franche-Comté

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540