Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

I. Front des luttes armées

Retrait engagé. Alain Declercq

Thomas Le Gouge, Félix Rehm et Charlotte Serrand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quand un travail artistique, discret et souterrain, rencontre ses ennemis, et qu’il est tout d’un coup jeté dans la sphère publique, fort est à parier que l’événement ne pourra pas être occulté, et que l’auteur de ce travail devra dès lors négocier avec cette nouvelle situation. Racontons une nouvelle fois l’anecdote. Le 24 juin 2005, alors qu’Alain Declercq est en train de monter son dernier film, Mike – dans lequel le protagoniste éponyme, sans doute agent de renseignements, multiplie de mystérieux déplacements entre Washington, le Moyen-Orient et le pays basque – la police débarque dans son atelier. Les agents de la brigade anti-terroriste de Bordeaux y découvrent de nombreux objets ou documents liés aux attentats du 11 septembre, patiemment collectés ou recopiés par l’artiste pour son film. Après avoir recoupé les diverses informations, Alain Declercq est soupçonné d’être un agent de ...

Auteurs

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

Université Paris 3 Sorbonne nouvelle

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540