Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas libertaires

 | 
Nicole Brenez
, 
Isabelle Marinone

I. Front des luttes armées

Usine et Chronomètre

Ulrike Meinhof
Traduction de Michelle Brenez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À ce jour, on méconnaît encore l’un des phénomènes les plus intéressants de l’histoire du cinéma révolutionnaire : tous les membres principaux de la Fraction Armée Rouge ont participé à des films, comme réalisateurs, scénaristes ou acteurs. Le premier à avoir établi ce fait dans son ampleur et sa précision est le cinéaste Jean-Gabriel Périot, spécialiste du travail sur les archives visuelles et sonores. Au cours de ses recherches entreprises à partir de 2009 pour un essai documentaire consacré à la RAF dont il avait eu l’idée en 2006, Une jeunesse allemande (2015), Jean-Gabriel Périot découvre des films et des images que personne n’avait revus depuis leur réalisation dans les années 1960 et 70. Grâce aux camarades de jeunesse puis de combat des futurs membres de la RAF (en particulier du documentariste Gerd Conradt), certaines œuvres subsistaient dans la mémoire collective, à l’instar de Oskar Langenfeld. 12 Mal de Holger Meins (son film de fin d’études, 1966, publié en 2002), Fabri...

Auteur

Écrivain, activiste

Michelle Brenez (Traducteur)

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540