Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La longue mémoire de la Grande Guerre

 | 
Laurent Jalabert
, 
Reiner Marcowitz
, 
Arndt Weinrich

II. L’entre-deux-guerres et pendant la Seconde Guerre mondiale : face à une mémoire conflictuelle

Le 11 Novembre : une fête nationale pour la guerre (1918-1939)

Vincent Auzas

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 7 novembre 2013 les présidences du Parlement, le gouvernement, les membres de la mission organisant les commémorations, le ban et l’arrière-ban scientifique et médiatique ont été invités par la présidence de la République à l’occasion du lancement des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale en France. C’est au président de la République qu’il revient d’ouvrir les célébrations et de prononcer le discours qui en fixe les enjeux et les principaux traits. Il annonce en outre que l’ensemble des projets doit être articulé autour de quatre dates principales dont deux sont inscrites au calendrier républicain, reprenant en cela les propositions essentielles formulées par le rapport de Joseph Zimet1.

Dès lors, une étude du 11 Novembre permet d’interroger la relation entre les fêtes nationales et la politique publique du passé de la Grande Guerre sur la longue durée2. Pour cela, il faut commencer par préciser ici que la notion de « fête nationale » doit être envisagée dan...

Auteur

Université Laval (Québec), Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT)

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable