Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoire de l’éducation populaire, 1815-1945

 | 
Carole Christen
, 
Laurent Besse

Table des matières

Carole Christen et Laurent Besse

Introduction. Retracer l’histoire de l’éducation populaire (1815-1945)

Panorama de l’histoire de l’éducation populaire, 1815-1945
Éducation populaire élémentaire
Patronages
Éduquer le pays réel
Autour et au-delà de l’école
Quel peuple pour l’éducation populaire ?
Influences étrangères
Jeunesses en mouvement
L’avènement des loisirs
Une pédagogie et un cadre institutionnel spécifiques
Questionnements et pistes explorées
Plan de l’ouvrage

Préambule. Une enquête, un objet : L’éducation populaire

Laurent Besse et Carole Christen

L’histoire de l’éducation populaire en chantier : quelques points de repère

Généalogie militante
Le tournant des années 1980
Le poids de l’histoire religieuse et de l’histoire de la jeunesse
La part des militants
Philanthropie, action sociale et éducation des adultes
Éducation populaire et État-enseignant
L’éducation populaire en actes
Des archives pour l’éducation populaire
Histoire, mémoire et renouveau militant
Frédéric Chateigner

L’expression « éducation populaire » dans les discours publics français (1815-1950)

Méthodologie : écrire l’histoire d’une formule
Avant 1815 : quelques occurrences révolutionnaires comme cas-limites
De 1815 à 1894 : la scolarisation des masses et ses marges
De 1894 à 1914 : une institutionnalisation péri et postscolaire
Le déclin de l’entre-deux-guerres
Du Front populaire à la Libération : émergence d’un nouveau cycle
Jean-Louis Guereña

L’éducation populaire en Espagne (deuxième moitié du XIXe siècle-premier tiers du XXe). Quelques aperçus historiographiques (1982-2010)

Étapes, lieux, chercheurs
Mouvement ouvrier et éducation
La formation professionnelle et technique
Les réseaux de sociabilité populaire et l’éducation
Républicains, libre-penseurs et réformistes sociaux
Catholicisme social et éducation populaire
Les écoles pour adultes
Extensions universitaires et Universités populaires

Première partie. L’éducation populaire : faire de la politique autrement ?

Carole Christen

Introduction

Émilie Delivré

La lecture publique des lois comme moyen d’éducation civique populaire au cours de la Sattelzeit : quelques exemples européens

Communiquer la loi : une éducation civique et politique
La lecture des lois, lieux et acteurs
Du « crieur public » au Bulletin des lois, et de l’église au temple de la raison : les rituels et les pratiques survivent
Jean-Charles Buttier

Les catéchismes politiques, outils d’une éducation politique populaire (1815-1848)

Lutter contre les mauvais livres pour préserver le peuple-enfant des héritiers de la Révolution française
Vulgariser la loi pour émanciper le citoyen : un objectif partagé par les libéraux et les républicains
1848 : la vulgarisation politique, de la théorie à la pratique
Nathalie Dahn-Singh

Autour de l’école : visions de l’éducation politique populaire à l’aube de la Régénération (Vaud, Suisse, 1815-1834)

Lutter contre l’« indifférence aux institutions »
Jury et publicité des séances
Du bon usage du droit de pétition
Intégrer par l’éducation politique
Le « livre élémentaire » du citoyen : un nouvel outil éducatif ?
Et l’école ?
Martin Petitclerc

« Commencer l’éducation d’un peuple libre ». Étienne Parent, l’instruction publique et la gouvernementalité libérale au Québec (1845-1852)

L’éducation au moment de la transition au capitalisme libéral
Transformer le peuple
La richesse des nations
Un plan de régénération sociale
Sophie-Anne Leterrier

À l’école de la goguette (1815-1850)

Le phénomène des goguettes
Définition
Chronologie
Sociologie de la goguette
Apprendre en chantant
Comment le peuple apprend
Contenus : la culture populaire
Enjeux de la goguette : ressaisir la parole et instruire par la chanson
Des écoles
Programmes
Méthodes
Bernard Desmars

Des cours et des bibliothèques pour changer le monde ? Les fouriéristes et l’éducation populaire (1848-vers 1875)

Les fouriéristes, militants de l’éducation populaire
Propager les idées, préparer la société future
Éducation populaire et coopération : deux faces d’un même projet

Deuxième partie. Le peuple au féminin

Carole Christen

Introduction

Caroline Fayolle

Les écoles pour filles du peuple de la Société pour l’instruction élémentaire : un laboratoire pédagogique sous la Restauration

Éduquer les femmes pour influer sur la morale du peuple
Expérimenter l’enseignement mutuel pour les filles
L’« Enseignement universel », l’émancipation intellectuelle des femmes ?
Renaud d’Enfert

Une institution « éminemment utile et moralisatrice » : les écoles de dessin pour femmes et jeunes filles (Paris, 1800-années 1860)

Une première initiative : l’école gratuite de dessin pour les « jeunes personnes »
Une initiative philanthropique
Une affaire de femmes
Des écoles de dessin privées, mais municipales : le développement de l’offre parisienne après 1830
Les années 1840 : premiers développements
L’expansion des années 1860
Recrutement et débouchés
Des écoles pour la « classe moyenne » ?
Vers de nouveaux débouchés
Marianne Thivend

De l’école au métier… et au ménage : les cours de dames de la Société d’enseignement professionnel du Rhône (de 1864 à la veille de la Première Guerre mondiale)

Le genre de la fréquentation aux cours du soir
Des cours élémentaires à la préparation aux brevets : élever le niveau d’instruction des femmes pour la promotion professionnelle ?
Le tournant technique du commerce à l’aiguille, socle de la formation morale et sociale féminine
Agnès Sandras

Les femmes dans les bibliothèques populaires, une présence volontairement oubliée ? Quelques pistes de réflexion

L’empreinte de Flora Tristan et de Jeanne Deroin sur les premières bibliothèques populaires
Une présence réelle mais difficile à mesurer des femmes dans les bibliothèques populaires
Bibliothécaires de gare et de sacristie contre bibliothécaires républicaines ?

Troisième partie. Intégrer le peuple

Laurent Besse

Introduction

Jean-François Condette

« De l’école au régiment ». « Le réveil de l’éducation populaire » républicaine (1894-1897)

Le contexte : une prise de conscience des limites du ralliement à la République
Les difficultés politiques des années 1890 : réenraciner la République
Combler la césure entre l’école primaire et le régiment : l’école prolongée
Édouard Petit et sa mission
Les premières campagnes de relance de l’éducation populaire (1894-1896)
Les premières circulaires de relance des cours d’adultes (1894-1896)
Les réalités multiformes de l’éducation populaire
Bilan national pour l’an I de la relance de l’éducation populaire (1895-1896)
Deux analyses départementales : l’éducation populaire dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais en 1895-1896 et 1896-1897
Le département du Nord
Le département du Pas-de-Calais
Des difficultés déjà identifiées mais difficiles à surmonter
Nicolas Palluau

Les « professeurs du peuple ». Instituteurs et encadrement de l’éducation populaire (1896-1914)

Politique
Du financement municipal à la politique laïque
Les chevilles ouvrières de l’enseignement primaire
La post-école féminine et sociale
Pédagogie
Introuvable enseignement libéral
Littérature et art
Former au dehors pour réformer en dedans
Représentation
« Collaborateurs de l’œuvre »
Militaires éducateurs
Impossible obligation
Laura Mougel

L’université populaire nancéienne : les caractères originaux d’une expérience lorraine (1899-1914)

La fondation de « l’université des dreyfusards »
« L’alliance du Travail et de la Pensée »
« Non, non ! Il ne faut pas que l’UP meure ! »
Damienne Bonnamy

« L’enseignement supérieur pour tous » ou comment enseigner le socialisme ? L’exemple de l’université populaire de Besançon

L’Enseignement Supérieur pour Tous : une école du socialisme libertaire
Un peuple fraternel
Un peuple moral
La dissociation ou l’effacement du socialisme proudhonien
Une réussite en trompe l’œil
Un autre socialisme
Elena Musiani

Mutualisme et éducation : l’exemple de l’Université populaire Giuseppe Garibaldi de Bologne

Les sociétés de secours mutuel aux origines d’un renouvellement de l’éducation populaire
L’influence décisive des milieux universitaires
L’université populaire Giuseppe Garibaldi
Vers un enseignement pratique destiné aux milieux populaires
Philippe Jian

Les comités d’éducation populaire en Alsace au lendemain de la Grande Guerre : aspects d’une œuvre d’intégration culturelle et patriotique

Au service de l’Alsace française
L’éducation populaire, outil du patriotisme français
La Renaissance alsacienne : une œuvre d’édification des masses
Une mission de propagande
L’organisation des cours post-scolaires
Le nerf de la guerre ou la mise en danger de l’éducation populaire en Alsace
Les Comités d’éducation populaire « propagandistes » en action
Le fonctionnement administratif et pédagogique des cours post-scolaires : l’exemple de la Cigogne
La Conférence au village : cours de français et conférences populaires
La Renaissance alsacienne auprès des ouvriers et des employés
Étienne Recht

L’éducation populaire à l’épreuve de la socio-histoire : Rennes dans l’entre-deux-guerres

Offre institutionnelle versus préférence populaire
« S’éloigner pour mieux voir »
Rennes, 1919 : la section musicale du Cercle Paul Bert au bord de l’implosion
Le financement paternaliste cède la place à un autofinancement populaire direct

Quatrième partie. Former, cultiver et distraire le peuple

Laurent Besse

Introduction

Jérôme Martin

Encadrer, insérer et former la jeunesse : l’éducation populaire dans le champ de l’orientation professionnelle (1900-1940)

Entre apprentissage et placement, encadrer la mise au travail des jeunes
Les années 1920 : recomposition et spécialisation
La JOC : de l’orientation à la vocation professionnelle
Sylvie Fayet-Scribe

Mercédès Le Fer de la Motte (1862-1933) : le document en action dans l’histoire de l’éducation populaire

Le document circule dans plusieurs milieux, change de forme et se professionnalise
Les coups de théâtre de l’information : comment le document fait preuve ?
Qui est Mercédès Le Fer de la Motte ?
La pratique des documents dans le groupe de Mercédès Le Fer de la Motte
Bertrand Silvestre

L’action d’Allemand-Martin au lycée du Parc de Lyon, des prémices des loisirs dirigés à leur héritage (1919-1947)

L’enseignement par le tourisme scolaire
L’extension d’une expérience
Les liens avec le scoutisme Éclaireur de France
Un projet éducatif entre hygiénisme et conciliation des classes
Une postérité méconnue ?
Bernard Giroux

Quelle Action catholique pour les jeunes des milieux ouvriers ? (1927-1945)

Une organisation institutionnelle pragmatique
Un découpage social qui ne fait pas consensus
Une pédagogie commune, appliquée diversement
Louise Bienvenue

L’Action catholique spécialisée : un palliatif à la sous-scolarisation des jeunes Canadiens français (1930-1945)

La naissance des mouvements d’Action catholique au Québec
L’éducation des jeunes au Québec : un grave problème de persévérance
La Jeunesse ouvrière catholique
Prévenir et guérir : le service de la pré-JOC, destiné aux plus jeunes
Une grande enquête : ils sont l’avenir ! Le problème des jeunes qui ne fréquentent plus l’école
La Jeunesse agricole catholique ou les défis de la formation en milieu rural
L’éducation des ruraux : un champ d’action prioritaire
Les cours à domicile
La promotion de la lecture
Un journal comme outil de formation
Pascal Laborderie

Le cinéma éducateur laïque : l’autre cinéma du Front populaire

Un réseau d’éducation populaire par le cinéma de première importance
L’implantation du cinéma éducateur laïque
Un cinéma colonialiste
L’Institut international du cinématographe éducatif
Le cinéma éducateur dans les régimes totalitaires et les démocraties
Un cinéma consensuel ?
Un cinéma pré-vichyste ?
François Jacquet-Francillon

Conclusion

Notices bio-bibliographiques

Besse, Laurent
Bienvenue, Louise
Bonnamy, Damienne
Buttier, Jean-Charles
Chateigner, Frédéric
Christen, Carole
Condette, Jean-François
Dahn-Singh, Nathalie
Delivré, Émilie
d’Enfert, Renaud
Desmars, Bernard
Fayet-Scribe, Sylvie
Fayolle, Caroline
Gasnault, François
Giroux, Bernard
Guereña, Jean-Louis
Jacquet-Francillon, François
Jian, Philippe
Laborderie, Pascal
Leterrier, Sophie-Anne
Martin, Jérôme
Mougel, Laura
Musiani, Elena
Palluau, Nicolas
Petitclerc, Martin
Recht, Étienne
Sandras, Agnès
Silvestre, Bertrand
Thivend, Marianne
 

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable