Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Comédie musicale : les jeux du désir

 | 
Sylvie Chalaye
, 
Gilles Mouëllic

Troisième partie

Les masques chantants du désir : The Hole de Tsai Ming-Liang

Priska Morrissey

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1997, à l’initiative de Pierre Chevalier, directeur de l’unité fiction d’Arte, une nouvelle collection est programmée, intitulée « 2000 vu par... » : une dizaine de cinéastes tels que Miguel Albaladjo, Alain Berliner, Laurent Cantet, Don McKellar, Walter Salles et Abderrahmane Sissako sont invités à répondre à la question suivante : « Et vous, comment voyez-vous l’an 2000 ? » Parmi eux, le Taïwanais Tsai Ming-Liang réalise La Dernière Danse (1h09), diffusé pour la première fois le jour de Noël 1998. Avant cette première diffusion hertzienne, une compilation de ces « téléfilms » avait été projetée au Forum des Images dans la nuit du 22 novembre 1998.

Un an plus tard, le 24 mars 1999, sort sur les écrans français une nouvelle version du film, rallongée de près d’une demi-heure1. Le nouveau titre, The Hole, éclaire le véritable thème du film, à savoit non pas la « dernière danse » avant l’an 2000, mais les événements survenus autour d’un trou laissé par un plombier entre deux apparte...

Auteur

Priska Morrissey est doctorante à l’université de Paris I – Panthéon – Sorbonne et achève actuellement une thèse sous la direction de Jean A. Gili sur l’histoire des opérateurs de prise de vues dans le cinéma français (1895-1929). Elle a publié chez L’Harmattan sa maîtrise d’histoire consacrée à la collaboration entre l’historien et le cinéaste dans l’élaboration des films historiques (« Historiens et cinéastes. Rencontre de deux écritures », 2004) ainsi que plusieurs entretiens, articles et compte-rendus dans 1895, Double Jeu, Positif et Vertigo. Après avoir été ATER à l’université Rennes 2 (2005-2007), elle est aujourd’hui chargée de cours à l’université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle.

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable