Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Comédie musicale : les jeux du désir

 | 
Sylvie Chalaye
, 
Gilles Mouëllic

Troisième partie

Naissance et renaissance du désir dans Un homme un vrai de Arnaud et Jean-Marie Larrieu

Antony Fiant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Il y a deux tragédies dans la vie : l’une est de ne pas satisfaire
son désir et l’autre de le satisfaire. »
Oscar Wilde, L’Eventail de Lady Wintermere.

Sans aller jusqu’à parler d’un impossible héritage, force est de constater qu’un certain nombre de jeunes cinéastes français n’hésitent plus à venir se frotter, ne serait-ce que partiellement, à la comédie musicale. Du tandem Olivier Ducastel et Jacques Martineau (Jeanne et le garçon formidable en 1998 et Crustacés et coquillages en 2005) à Christophe Honoré (timidement dans Dans Paris en 2006, franchement dans Les chansons d’amour en 2007), en passant par les frères Larrieu donc, des tentatives éparses, n’aspirant aucunement à fonder école ou mouvement, dessinent néanmoins une tendance modeste, minoritaire mais certaine du cinéma français. Et dans chacun des films concernés c’est la question du désir qui est centrale et qui est systématiquement envisagée avec ses obstacles : maladie, homosexualité délicate à affirmer, mort, douloureu...

Auteur

Antony Fiant est maître de conférences en études cinématographiques à l’université Rennes 2. Il collabore à de nombreuses revues de cinéma notamment Trafic (articles sur Jia Zhang-ke, les frères Dardenne, Model Shop de Jacques Demy...), Positif (articles sur Josef von Sternberg, Bruno Dumont, Yasujiro Ozu, Alain Resnais...), CinémAction (articles sur Fassbinder, Terrence Malick, Nicolas Philibert...) et Images Documentaires (articles sur Sergueï Dvortsevoï, Sergueï Loznitsa...). Il a publié en 2002 une monographie intitulée (Et) Le cinéma d’Otar Iosseliani (fut) (L’Âge d’Homme). Ses recherches portent essentiellement sur la question du mutisme dans le cinéma contemporain ainsi que sut l’écriture documentaire.

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable