Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Comédie musicale : les jeux du désir

 | 
Sylvie Chalaye
, 
Gilles Mouëllic

Troisième partie

3. Jeu de la tentation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image img01.jpg

Traquenard (Party Girl, Nicholas Ray, 1958).

De Busby Berkeley à Vincente Minnelli, de Fred Astaire à Gene Kelly, la comédie musicale « invente un monde qui s’accorde à nos désirs », selon les quelques mots qui concluent le génétique parlé du Mépris de Jean-Luc Godard. Dans le texte qui ouvre la troisième partie de ce recueil, Pierre-Henry Frangne déplace la formule vers un autre film du même Godard : Une femme est une femme, réalisé en 1961, deux années avant Le Mépris. En substituant au regard de la jeune parisienne jouée par Anna Karina celui d’une Mitchell 300, comme il le dira lui-même bien des années plus tard, Godard fait d’abord un film sur le monde du cinéma, ce monde, comme l’écrit Frangne, qui « met en images mouvantes et sonores les désirs qui ne sont ni complètement satisfaits, ni intégralement éclairés, ni amenés à un accord qui n’existe pas ». Accorder le sentiment amoureux et le désir d’enfant, tel est le problème d’Angela, qui voudrait bien se retrouver soudain, par ...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable