Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Aït Ayad

 | 
Chadia Arab

Deuxième partie. Émergence de nouveaux pôles d’arrivée de l’Espagne à l’Italie

Chapitre VI. L’Espagne, espace de transit et d’installation pour les Aït Ayad

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

LA POPULATION MAROCAINE RÉSIDANT EN ESPAGNE, LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE, CARACTÉRISTIQUES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES

La décennie 1990-2000 a été marquée par le fait que l’Espagne est devenue terre d’accueil des ressortissants étrangers, avec le Maroc comme principal pays émissaire. Les Marocains résidant en Espagne constituent plus de 6 % de l’ensemble de la communauté marocaine résidant à l’étranger, dont l’effectif global est de deux millions1. De surcroît, la part des Marocains sur l’ensemble des effectifs étrangers résidants en Espagne s’est considérablement accrue puisqu’elle est passée de 4 % en 1990 à 22 % en 2000. Dans ce premier changement, la diversification des lieux d’origine est perceptible.

Les Marocains : première communauté en Espagne

Les foyers de départ : régions périphériques et Tadla-Azilal

L’émigration des régions de la périphérie du Maroc vers l’Espagne prédomine clairement, alors que les régions du centre du Maroc (excepté le Tadla-Azilal) sont sous-représentées (sour...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable