Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Aït Ayad

 | 
Chadia Arab

Deuxième partie. Émergence de nouveaux pôles d’arrivée de l’Espagne à l’Italie

Chapitre V. Un nouveau contexte spatial Européen un nouvel espace migratoire pour les Marocains

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La prédominance du réseau sur le territoire nécessite de repenser les relations entre espaces maghrébin et européen. L’arrêt officiel de l’immigration de travail n’a pas entraîné un arrêt des entrées en provenance du Maghreb. La communauté marocaine à l’étranger – et notamment en Europe – s’est même renforcée depuis 1975. Cette persistance des migrations s’est accompagnée d’une profonde transformation de l’espace migratoire.

Les champs migratoires des Aït Ayad connaissent en effet depuis les années 1980 un élargissement : on passe de flux d’échelle régionale à des flux d’échelle mondiale. Le modèle traditionnel Maroc/France devient secondaire et de nouvelles destinations émergent : Espagne, Italie, Grèce, Portugal, pays non-européens… Les filières migratoires de type « communautaire » laissent la place à des parcours individuels. Les flux migratoires échappent donc de plus en plus au contrôle des institutions et relèvent de logiques de déterritorialisation dans lesquelles les décisio...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable