Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les partis et la République

 | 
Gilles Richard
, 
Jacqueline Sainclivier

Quatrième partie. Mutations sociales et institutionnelles

Du Conseil économique au Conseil économique et social. Les variations politiques de la composition de l'assemblée de la démocratie sociale

Alain Chatriot

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« De l'année économique et sociale [1959], on retiendra encore qu'elle voit installer le nouveau "Conseil économique et social" qui compte maintenant 237 membres désignés pour cinq ans, ce qui permettra de caser là sous le prétexte d'une compétence parfois réelle, parfois supposée ou généreusement attribuée, les recalés du suffrage universel, députés de la majorité battus, anciens ministres sans emploi, permanents gaullistes en mal de sinécure ou plus simplement partisans fidèles dont le dévouement mérite récompense1. »

Ainsi s'exprime le journaliste Pierre Viansson-Ponté dans son Histoire de la République gaullienne à propos du nouveau Conseil économique et social (CES). Cette vive critique contre une institution refondée avec la naissance de la Ve République amène à s'interroger sur les transformations de ce Conseil, sur les débats qui l'ont entouré et sur sa réalisation pratique avec les nominations de ses nouveaux membres. Sans s'intéresser ici au fonctionnement même du Conseil o...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable