Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La désobéissance civile aux États-Unis et en France

 | 
Marianne Debouzy

Chapitre V. Nucléaire et désobéissance civile

Le mouvement anti-nucléaire aux États-Unis

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aux États-Unis, le mouvement anti-nucléaire a connu plusieurs phases1. Dans les années qui ont suivi la fin de la deuxième guerre mondiale, des scientifiques ont formé l’avant-garde du mouvement2 – surtout contre le nucléaire militaire. Lui a succédé le mouvement contre le nucléaire civil, lors des premières implantations de centrales (1951). Ce mouvement a connu une nouvelle phase à la fin des années 1960. À l’époque de la guerre du Vietnam, des mouvements locaux d’opposition aux nouvelles implantations de centrales se sont manifestés sans devenir pour autant très puissants. Avec l’expansion des programmes nucléaires et la prolifération des armes nucléaires au milieu des années 1970, la contestation a pris une ampleur nationale. Suite à la crise pétrolière de 1973, le problème de l’énergie est passé au premier plan de l’actualité. L’année 1974 est marquée par la première campagne nationale contre le...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540