Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La désobéissance civile aux États-Unis et en France

 | 
Marianne Debouzy

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les années 1960 et le début des années 1970 ont été profondément marquées par la désobéissance civile aux États-Unis. Les acteurs des deux grands mouvements sociaux qu’ont été le mouvement pour les droits civiques et le mouvement d’opposition à la guerre du Vietnam l’ont pratiquée sous toutes ses formes. De très nombreux citoyens ont participé à une transgression massive des lois. Des individus, mais aussi des groupes et des mouvements collectifs, se sont impliqués dans des actes illégaux d’une incroyable diversité et les ont revendiqués publiquement. Les Noirs ont montré la voie, souvent au risque de leur vie, en bravant tous ces interdits codifiés par les lois des États du Sud, afin de conquérir leurs droits civiques. Ils ont occupé des lieux publics qui leur étaient interdits, ont refusé d’occuper les places qui leur étaient assignées dans les trains et les autobus, ils ont obligé les autorités locales ...

© Presses universitaires de Rennes, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540