Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dimension spatiale des inégalités

 | 
Isabelle Backouche
, 
Fabrice Ripoll
, 
Sylvie Tissot
, 
et al.

Deuxième partie. Prescriptions politiques et conflits d'usages

Les dynamiques socio-spatiales de mise en valeur des sites archéologiques habités : le cas de Bosra en Syrie

Laurence Gillot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mise en valeur de sites archéologiques et historiques, habités ou situés en milieu urbain, offre un angle d’analyse du rôle joué par l’appropriation et la catégorisation des espaces dans la production de rapports sociaux dissymétriques et d’inégalités. En effet, comme le soulignent les analyses géographiques et sociologiques (Gravari-Barbas, 2005), les processus de patrimonialisation et de valorisation de tels espaces « hérités » engendrent des dynamiques socio-spatiales particulières. Notamment, les politiques de réhabilitation des centres anciens, dans les villes occidentales ou non occidentales, occasionnent souvent des changements sociaux qui sont loin d’être neutres socialement. La patrimonialisation est ainsi considérée comme l’une des sources des processus de gentrification, c’est-à-dire d’appropriation d’espaces anciennement dévalorisés par des populations au statut socio-économique plus élevé (Veschambre, 2005 ; Semmoud, 2005). En outre, la capacité de ces politiques de ...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable