Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dimension spatiale des inégalités

 | 
Isabelle Backouche
, 
Fabrice Ripoll
, 
Sylvie Tissot
, 
et al.

Première partie. Les enjeux de la catégorisation des espaces

Énoncer, découper, valoriser : « ZUP » ou les variations d’une catégorie administrative déshéritée

Olivier Ratouis

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Se développant dans la durée, tout processus d’urbanisation appelle à une lecture des temporalités dans lesquelles il s’inscrit. Les trois décennies qui, après la seconde guerre mondiale, ont profondément remodelé les villes françaises, constituent un précipité du changement urbain. Or, c’est précisément à partir du milieu du XXe siècle que l’administration instaure en France les documents de planification urbaine : Plan de reconstruction et d’aménagement (PRA) adopté en 1943, Plan directeur d’urbanisme (PDU) en 19581. Ceux-ci donnent ainsi à l’aménagement non seulement des cadres spatiaux, mais aussi des cadres temporels qui sont globalement ceux d’une génération (entre 15 et 25 ans2). Prêtant attention à ce fait, on comprend mieux encore comment les quartiers bâtis dans l’après-guerre constituent un héritage social au sens propre, celui qu’une génération transmet à la suivante.

La guerre, et ses destructions considérables, inaugure cette période par une profonde rupture. La reconst...

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable