Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les habitants : acteurs de la rénovation urbaine ?

 | 
Didier Desponds
, 
Elisabeth Auclair
, 
Pierre Bergel
, 
et al.

Troisième partie. Pratiques et enjeux de la rénovation urbaine : rôle des habitants et effets de contexte

Concerter et décider : cherche habitants désespérément

Vers une politique de rénovation urbaine « post-discursive » ?

Solène Gaudin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Le consensus est moins l’accord des individus qu’une manière de fixer les données du possible. »
Jacques Rancière, « Philosophie Magazine », juin 2007, n° 10, p. 54-59.
« Le nœud du problème est la rencontre souhaitable mais rien moins que fatale entre la conception la plus élitiste, la plus rare, la plus désintéressée, avancée, originale, créative, avec la participation active des habitants – leur élévation – à la pratique de l’édification de leur cadre (comme de leur vie). Cela n’a rien d’évident et comporte une contradiction forte entre événement rare et pluriel statistique. »
Jean-Pierre Lefebvre, Faut-il brûler les HLM, Paris, L’Harmattan, p. 149.

« De 0,5 à 2 % pour les meilleures séances1. » La participation des habitants aux réunions publiques d’informations et d’échanges autour des opérations de rénovation urbaine demeure modeste, marginale même. Cette très faible mobilisation, constatée par de nombreux chercheurs (Noyer & Raoul, 2008), vient en partie questionner les discour...

© Presses universitaires de Rennes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540