Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mouvements paysans face à la politique agricole commune et à la mondialisation (1957-2011)

 | 
Laurent Jalabert
, 
Christophe Patillon

Conclusion1

Jean Renard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je vous remercie de m’avoir confié le soin de conclure, d’autant plus que je peux apparaître comme le « vilain canard », n’étant pas historien mais géographe. Cependant, le sujet ne m’est pas inconnu puisqu’il y a fort longtemps, en 1975, j’ai soutenu ma thèse de doctorat d’État sur les campagnes nantaises2.

Le premier intérêt de cette journée fut de confronter des historiens professionnels, des sociologues, à des acteurs de terrain, des paysans à qui vous avez demandé de porter un regard critique sur leurs engagements. Ils nous prouvent qu’il n’est pas nécessaire d’avoir fréquenté l’Université pour disposer d’un solide bagage de connaissances et de réflexions. Et cela ne surprendra pas ceux qui, comme moi, ont eu l’occasion de discuter avec des syndicalistes paysans comme Bernard Thareau, Bernard Lambert ou encore Médard Lebot. Cette confrontation permet de mettre en regard des analyses localisées, des exemples territorialisés, des cas dits exemplaires et des synthèses d’historiens ...

Auteur

Professeur émérite de géographie à l’université de Nantes

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540