Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Réinventer la ville

 | 
Lionel Arnaud

Première partie. De la marginalisation politique des immigrés à la racialisation culturelle des minorités ethniques

Introduction de la première partie

Entrées d'index

Mots clés :

marginalité

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsque, au lendemain de la Seconde guerre mondiale, des immigrés en provenance des colonies arrivent à Londres et Lyon à l’invitation des autorités françaises et britanniques pour participer à l’effort de reconstruction, ceux-ci sont rapidement confrontés à l’hostilité des populations établies de plus longue date dans ces deux villes. Dans un contexte de raréfaction des logements, la promiscuité socio-spatiale avec ces nouveaux arrivant engendre des réactions de rejet, souvent violentes, comme lors des fameuses « émeutes blanches » (white riots) qui surviennent à Londres pendant l’été 1958 dans le quartier de Notting Hill, ou au début des années quatre-vingt avec la multiplication des violences anti-maghrébines dans les banlieues lyonnaises.

Dans cette première partie, nous montrons que si le renforcement des mesures législatives a d’abord permis de tenir à l’écart les nouveaux arrivants des sources de pouvoir, ce contexte d’hostilité politique et sociale, aggravé par les difficulté...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable