Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Réinventer la ville

 | 
Lionel Arnaud

Table des matières

Introduction. La ville comme économie (multi-) culturelle

La ville mise en scène
Concurrences sociales et transformations urbaines
Le carnaval : une alternative socio-politique
…au service du développement économique
Professionnalisation des classes moyennes, pouvoir symbolique et esthétisation
Plan de l’ouvrage et méthodologie

Première partie. De la marginalisation politique des immigrés à la racialisation culturelle des minorités ethniques

1. Blocages politiques et détours culturels

Un processus de marginalisation politique
Les désillusions des travailleurs immigrés
La poussée des nouvelles générations nées de l’immigration
Sous-cultures de l’exclusion et mouvements culturels urbains
Sound Systems et communion identitaire
Danse hip-hop et ré-invention communautaire

2. Mouvements culturels, habitants et partis : un face à face politisé

Une répression médiatique et policière
« Stop the Carnival ! »
«  Le tam-tam de la guerre des races  »
La construction d’un enjeu identitaire
La dramatisation politique d’un ressentiment culturel
Du racisme comme un des beaux-arts

Deuxième partie. Alliances (multi-)culturelles et actions politiques : la politisation de la culture

3. L’émergence d’une contre-culture moyenne

Transformer les rapports sociaux
Valoriser les différences culturelles
Renverser les hiérarchies sociales
Donner la parole à ceux qui ne l’ont pas
Conscientiser par le corps
Créer une « force populaire »

4. La démocratie culturelle comme stratégie de rassemblement politique

L’offensive culturelle du Great London Council (1981-1986)
Une stratégie contre-hégémonique
Une « nouvelle » esthétique multi-culturelle
Animation et/ou création : les ambiguités des politiques culturelles françaises
La posture « intermédiaire » de la ville de Lyon
La création au service de l’intégration

Troisième partie. à l’épreuve des politiques de développement urbain

5. Vers une économie (multi-) culturelle

Le Carnaval comme enjeu économique
Un lent processus de managérialisation
La « stratégie culturelle » de la Great London Autority (GLA)
Le Défilé comme « rituel d’agglomération »
L’avènement d’un maire entrepreneur identitaire
« Accueillir la banlieue au centre de la ville-centre ! »
La mobilisation des ressources culturelles et sociales
Mobilisation par projet et (a-) ménagement des identités
Le développement communautaire comme « Troisième voie »

6. La mise en forme esthétique de la fête carnavalesque

Un processus de réglementation : la mise en scène d’un spectacle
Un carnaval sous surveillance
Un défilé chorégraphié
Un processus de rationalisation : la codification des apprentissages
Le suivi chorégraphique : une didactique de l’intégration
La théâtralisation comme entreprise de légitimation culturelle
Un processus de requalification : de l’interpersonnel à l’immatériel
Une esthétique de la relation
Portrait de l’artiste en travailleur social

Conclusion. De l’émancipation politique à l’insertion économique

Des ressources à la marge ?
Esthétisation des pratiques culturelles et mise à distance sociale
L’agir artiste au service du développement économique local
 

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable