Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Comédie musicale : les jeux du désir

 | 
Sylvie Chalaye
, 
Gilles Mouëllic

Cinquième partie

5. Quelques jokers oubliés

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image img01.jpg

Chantons sous la pluie (Singin’in the Rain, Stanley Donen et Gene Kelly, 1958).

Nous les avions oubliés ! Spectres facétieux ou lointains ancêtres, Molière, Offenbach ou Raymond Roussel inventèrent des esthétiques du désir qui hantèrent à leur manière la comédie musicale américaine et l’univers fantaisiste et onirique qui est le sien. Des comédies-ballets de Versailles au music-hall « décervelé » de la belle époque en passant par l’opérette et les valses de Vienne, Broadway comme Hollywood se sont toujours joués des tropismes européens en faisant tour à tour de fugaces réminiscences quelque peu romantiques ou de petits clins d’œil humoristiques. Mais derrière ces jokers se cache une vraie histoire des origines du musical à la scène.

C’est en effet Molière, comme nous le raconte Brigitte Prost, qui concevra les premiers intermèdes musicaux dansés et chantés qui n’en soient plus, des intermèdes qui n’interrompent plus l’histoire, mais fassent au contraire avancer l’intrigue et participe...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable