Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Wikipédia, objet scientifique non identifié

 | 
Lionel Barbe
, 
Louise Merzeau
, 
Valérie Schafer

La gouvernance de Wikipédia, une science ?

{{Référence nécessaire}} L’émergence d’une norme wikipédienne (2003-2009)

Pierre-Carl Langlais

Texte intégral

  • 1 Ce texte est issu de l’intervention donnée par Pierre-Carl Langlais le 5 juin 2013 lors de la journ (...)

1Cette étude1 s’inscrit dans le cadre d’analyse développé par Dominique Cardon et Julien Levrel dès 2009 autour de « la vigilance participative » (Cardon, Levrel, 2009). Les deux auteurs s’intéressent au mécanisme d’intégration des normes dans la Wikipédia francophone. Ils soulignent que le wikipédien n’est pas seulement un contributeur, mais aussi un évaluateur. Ce double statut facilite la généralisation de règles dont le contenu n’est discuté que par la frange la plus active de la communauté :

[Les wikipédiens] ne se sont pas contentés de réserver le pouvoir de surveillance et le droit de sanction à des instances locales de la communauté. Ils l’ont distribué à tous et à n’importe qui. Chaque contributeur est aussi censeur (Cardon, Levrel, 2009, p. 57).

2Nous nous intéresserons ici à un cas particulier et emblématique de ce processus de généralisation normatif : la citation des sources.

3Sur Wikipédia, chaque article doit, autant que possible, être étayé par des sources fiables. Toutes les grandes communautés wikipédiennes admettent aujourd’hui cet impératif épistémologique. Il est considéré comme un corollaire immédiat de leur deuxième « principe fondateur », la neutralité de point de vue.

  • 2 Page « Wikipédia :Principes fondateurs », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adre (...)

Wikipédia recherche la neutralité de point de vue, ce qui signifie que les articles ne doivent pas promouvoir de point de vue particulier. […] Cela implique de permettre la vérification des informations en citant des sources faisant autorité sur le sujet (particulièrement dans le cas de sujets controversés)2.

4Ce rôle structurant de la référence est accueilli avec circonspection par la littérature académique. Don Fallis (2008) y discerne une ressource épistémologique parmi d’autres (bandeaux d’avertissement, rapidité de la contribution, etc.). Dede (2008) et Okuli (2009) se focalisent sur le processus de négociation et d’évaluation encyclopédique. Pour Magnus (2009) et Wray (2009), les références ne constituent pas un garde-fou bien solide : les sources inaccessibles en ligne ne sont presque jamais vérifiées et peuvent être aisément falsifiées.

5Les références n’apparaissent pas seulement insuffisantes ; elles semblent témoigner d’une vision épistémologique obsolète. L’historien Roy Rosenzweig fait état de sa relative stupéfaction après avoir appréhendé le système wikipédien de neutralité de point de vue :

En dépit d’une structure de production et de diffusion de savoir non-conventionnelle, Wikipédia recourt à une approche épistémologique – exemplifiée par la règle de neutralité de point-de-vue – hautement conventionnelle, voire désuète. Les conseils et avis que Wikipédia dispense à ses éditeurs s’apparentent étroitement aux manuels standards proposés aux lycéens en cours d’histoire (Rosenzweig, 2006, p. 138).

6Jankowski a développé cette conception critique. De son point de vue, Wikipédia a succombé au système de valeurs positiviste de l’encyclopédisme du xixe siècle. L’usage des références exemplifierait une vision obsolète du savoir scientifique, qui ignore complètement les potentialités inédites des réseaux numériques (2013).

7Comment expliquer l’attachement identitaire des communautés wikipédiennes à un procédé plutôt subsidiaire, voire obsolète ? Que s’est-il passé pour qu’un projet, a priori révolutionnaire, se rallie à une conception jugée datée de l’exactitude encyclopédique ?

8Cardon et Levrel évoquent une piste intéressante qui expliquerait ce décalage. Ils soulignent que la référence a aussi une utilité sociale : elle permet de déplacer le débat sur un sujet encyclopédique vers un débat sur des sources. Elle contribuerait à une « dépassionalisation » de la discussion encyclopédique(Cardon, Levrel, 2009, p. 61).

9Dans cette optique, l’impératif de citation des sources serait le produit d’un processus complexe. Il résulterait d’une négociation étalée sur plusieurs années où ont pu jouer plusieurs variables distinctes telles que l’évolution du support, les recompositions sociales internes à la communauté et les pressions du lectorat ou de la société civile.

10Les sciences de l’information et de la communication proposent une méthodologie appropriée pour saisir ce processus. Elles articulent une analyse croisée des discours, des normes sociales et des dispositifs. Ces allers-retours mutuels entre plusieurs strates de l’activité wikipédienne permettent de dégager les intérêts et les nécessités ayant été le prélude à la généralisation de la citation des sources. Wikipédia se prête d’autant mieux à ce type d’étude que toutes les archives communautaires sont consignées dans l’historique. Une telle construction archéologique facilite la détermination des différentes étapes d’élaboration d’un dispositif ou d’une norme.

11Ce cadre d’étude est complété par une méthode d’observation participante que l’on pourrait qualifier de rétroactive. Contributeur régulier de la Wikipédia francophone depuis 2006, j’ai participé à certaines recompositions relatées ici. Cette fréquentation de longue date me permet de saisir les arcanes d’un projet souvent complexe : c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai choisi de n’aborder ici que le cas particulier de la communauté francophone. Elle me met aussi dans la situation inconfortable d’être à la fois auteur et, en partie, objet de la recherche. Dans la mesure du possible, j’ai tenté de mettre à distance mes interventions et initiatives dans le cadre du débat communautaire.

  • 3 Sur cette distinction entre le centre communautaire et les localités périphériques de Wikipédia, cf (...)

12La combinaison de ces deux méthodologies a permis de définir un corpus composé de plusieurs pages et discussions communautaires déterminantes dans la fixation et l’imposition de cette norme. Cela comprend les recommandations « Citez vos sources », « Vérifiabilité » et « Neutralité de points de vue », le projet Sources ainsi que plusieurs discussions sur le « Bistro » (en décembre 2003, janvier 2004 et décembre 2006). Certaines de ces pages m’étaient déjà connues ; d’autres ont été identifiées par des enquêtes successives dans les archives et historiques de Wikipédia. Elles font avant tout intervenir la frange la plus active de la communauté, celle qui s’investit dans la rédaction de règles universelles, appliquées à l’ensemble de l’espace encyclopédique3.

Des références wikipédiennes

13C’est l’une des principales critiques adressées au modèle épistémologique wikipédien : l’usage des références n’est pas récent. Ce dispositif hérite de deux siècles d’histoire. Il porte la trace d’options théoriques anciennes, qui n’auraient plus forcément cours aujourd’hui.

14Utilisée de longue date à des fins de commentaires ou de compléments digressifs, la note de bas de page devient un procédé de légitimation scientifique au début du xixe siècle. L’historien allemand Leopold von Ranke développe une nouvelle méthodologie historique, la Quellenkritik qui nécessite un recours intensif aux sources primaires (Grafton, 1999, p. 37).

15Selon Ranke, l’objectivité historique découle d’une comparaison de divers points de vue extérieurs à l’historien, dont la subjectivité tend à s’annuler par accumulation : « En comparant les sources, je m’étais convaincu que la tradition historique est plus belle, et certainement plus intéressante, que la fiction romantique » (Grafton, 1999, p. 38). Dans ce nouveau cadre discursif, la référence en note de bas de page assure à la fois une fonction de navigation (passer d’un texte à l’autre) et une fonction de légitimation.

16La communauté wikipédienne n’a pas innové fondamentalement par rapport à ce principe de base. La fonction de navigation d’abord puis, de plus en plus, la fonction de légitimation constituent deux arguments majeurs en faveur de la généralisation de la citation des sources. Le principe de neutralité de point de vue insiste sur la « vérification » des informations ce qui suppose de pouvoir circuler d’un texte encyclopédique à un texte spécialisé qui ferait autorité et d’ériger de ce fait la référence en garant de l’exactitude encyclopédique.

17Cette norme constitutionnelle est indissociable d’un procédé techno-sémiotique, la note de bas de page. Elle est générée par une balise wiki spécifique <ref></ref>, où vient s’intercaler le texte à mettre en note. Les références sont ensuite regroupées à la fin de la page avec le modèle {{Références}}.

Figure 1 : La balise <ref></ref> et sa réalisation graphique

Figure 1 : La balise <ref></ref> et sa réalisation graphique

18Les références constituent un « composite », au sens où l’entend Joëlle le Marec. Elles prennent la forme de « configuration hétérogènes et dynamiques », où s’articulent plusieurs dimensions d’activités humaines et mécaniques(Le Marec, 2002, p. 186). La possibilité technique est indissociable d’une activité d’écriture et d’un système de normes épistémologiques.

  • 4 Munroe Randall, « Wikipedian Protester », XKCD, consulté le 29 septembre 2013 à l’adresse, http://x (...)

19En raison de la nature communautaire et collaborative des wikis, ce composite se mue en un phénomène symbolique, contribuant ainsi à l’édification d’une identité wikipédienne. Le Comic Strip américain XKCD imagine ainsi un « protestataire wikipédien », venu fièrement brandir sa pancarte {{références nécessaires}} ([citation needed]) à l’occasion d’un meeting politique4.

20Ce composite ne s’est pas dégagé spontanément. Il résulte d’une élaboration complexe qui s’est étalée sur une dizaine d’années, soit pendant l’essentiel de la courte histoire de Wikipédia.

Et les références devinrent nécessaires…

21Jusqu’à la fin de l’année 2003, la question des références ne se pose pas. Wikipédia s’appuie exclusivement sur deux principes épistémologiques : la modification et la discussion.

22Le premier découle d’une conception consubstantielle du wiki : l’association d’une multitude de contributions permet de recueillir l’ensemble des savoirs existants sur tel objet ou telle pratique. La combinaison des points de vue contribuerait à diluer la subjectivité dans une forme d’objectivité (Kittur, Kraut, 2008).

  • 5 Dans un mail du 27 janvier 2001, Sanger reconnaît que l’ajout d’une page de discussion rompt avec l (...)

23Le second s’ancre dans un autre cadre intellectuel, plutôt habermassien. Créée à l’initiative de Larry Sanger, la page de discussion est le lieu d’une rationalité délibérative5. Les décisions éditoriales dépendent d’un consensus entre interlocuteurs égaux : seul le poids des arguments permet de peser sur l’orientation de la discussion.

  • 6 Contribution de Guillaume L. du 23 décembre 2003. Consultée le 30 septembre à l’adresse : https://f (...)

24En décembre 2003, un débat décisif s’engage sur la page de discussion de l’accueil principal, qui servait à cette époque de lieu de coordination. Un enseignant s’interroge sur le décalage entre Wikipédia et les procédures usuelles dans les milieux scientifiques : l’information n’est jamais contextualisée. Il conviendrait d’apposer une signature en bas de l’article afin de situer son auteur, ou à tout le moins, de citer ses sources6.

25La première option est jugée d’emblée incompatible avec l’esprit de Wikipédia. Quant à la seconde option, les avis sont plus partagés. Pour « Aoineko7 », « Ne pas citer les sources est une mauvaise habitude que l’on a pris a l’époque ou l’on pensé que le plus important été de créer des articles a tour de bras. Je pense que nous devrions maintenant inciter tout les wikipédiens à le faire (sic)8. »

  • 9 Contribution de Ploum’s du 23 décembre 2003. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr. (...)

26Inversement, « Ploum’s » n’en voit pas la nécessité : « Les sources sont parfois citées mais cela ne semble pas dans les habitudes locales. L’intérêt principal de citer ses sources est généralement de permettre un contrôle. Ici le rôle est dévolu formellement à la discussion et informellement à la modification par les nombreux lecteurs/correcteurs9. »

  • 10 Contribution de Jeffdelonge du 6 janvier 2004.

27Le consensus émerge finalement autour d’une tierce proposition. Sans se prononcer sur une éventuelle implication épistémologique, « Jeffdelonge » admet qu’il serait plus honnête de rendre « justice au travail intellectuel de nos prédécesseurs10 ». Sans en faire une obligation absolue, on envisage désormais d’ajouter une bibliographie à la fin des articles, dans l’objectif essentiellement éthique de souligner la « dette » de Wikipédia à l’égard des sources de savoir spécialisées.

28La référence commence ainsi à apparaître dans les discours, mais seulement en tant qu’instrument de navigation d’un lieu de savoir à l’autre. À titre d’exemple, l’article « Haendel », désigné « article de qualité » en 2005, ne comporte en matière de référence que la brève section suivante :

  • 11 Consulté le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Georg_Friedric (...)

Figure 2 : Bibliographie de l’article « Haendel » dans sa version du 16 mai 2005 – CC-BY-SA11

Figure 2 : Bibliographie de l’article « Haendel » dans sa version du 16 mai 2005 – CC-BY-SA11

29En cette période transitoire, Wikipédia repose sur un modèle épistémologique pluriel. L’accessibilité de la modification permet d’éviter l’unicité du point de vue, dans la mesure où la rédaction encyclopédique est assumée par plusieurs voix. La discussion favorise l’émergence d’un consensus argumenté qui dépasserait une simple accumulation des points de vue. Enfin, les sources assurent la liaison du savoir général de Wikipédia au savoir particulier de la recherche universitaire.

L’émergence d’un dispositif

30La situation évolue rapidement au cours de la période 2004-2006. Le modèle épistémologique pluriel bascule au profit de la citation des sources. La référence s’impose de plus en plus comme l’alpha et l’oméga de la légitimité encyclopédique. Elle n’assure plus seulement une fonction de navigation, mais aussi une fonction d’autorité.

31Le succès de l’encyclopédie a ses contreparties. La communauté écrivante et le lectorat s’accroissent considérablement. Le modèle de la petite encyclopédie alternative a vécu : de janvier 2004 à janvier 2007, le nombre de contributeurs actifs passe de 183 à 433612. Ce saut quantitatif et qualitatif impose le recours à de nouveaux modèles d’organisation.

  • 13 Le graphique a été élaboré à partir des données citées en Ibid. Nous avons retenu la définition de (...)

Figure 3 : Nombre de contributeurs actifs au mois de janvier13

Figure 3 : Nombre de contributeurs actifs au mois de janvier13
  • 14 Moatti Alexandre, « Les postures d’opposition à Wikipédia en milieu intellectuel et culturel », con (...)
  • 15 Résumé de l’affaire sur l’article « Wikipedia biography controversy », de en.wikipedia.org. Consult (...)

32S’adressant désormais à un public généraliste, les contributeurs sont exposés à de fortes contraintes externes. Les critiques se multiplient contre les carences réelles ou supposées du système de validation. La légitimité de Wikipédia à devenir une encyclopédie de référence est régulièrement questionnée dans le débat public14. En 2006, il apparaît qu’un contributeur confirmé de la Wikipédia anglophone a ajouté un grand nombre d’informations fausses. Cette révélation génère un tollé important et incite les communautés wikipédiennes à améliorer leurs pratiques d’évaluation15.

  • 16 Page « Wikipédia : Guerre des éditions les plus futiles », fr.wikipedia.org. Consultée le 30 septem (...)

33La visibilité de Wikipédia encourage également la contribution à des fins stratégiques, qu’elles soient promotionnelles ou idéologiques. Les controverses tendent à croître, notamment sur les sujets dits « sensibles ». Les instances de règlement des conflits se multiplient au cours de cette période : le Comité d’arbitrage et les Wikipompiers sont créés au cours de la même année 2005 ; la liste des « Guerres d’éditions les plus futiles » ne mentionne aucun conflit antérieur à cette date16.

34L’élaboration de la recommandation « Citez vos sources » en avril 2004 est indissociable de ce contexte particulier.

  • 17 Version du 15 avril 2004 de la page « Wikipédia : Citez vos sources », fr.wikipedia.org. Consultée (...)
  • 18 Ibid.
  • 19 Ibid.

35Initialement, elle ne se présente pas comme une obligation, « Cela ne doit évidemment pas vous empêcher de contribuer à volonté, librement et joyeusement17. » Les bibliographies assument toujours une fonction première de navigation : « Cela aidera les lecteurs à trouver plus d’information18. » Elles servent aussi à autre chose : faciliter l’obtention d’un consensus sur les articles conflictuels. La recommandation suivante est révélatrice de cette évolution, qui tend à vérifier l’hypothèse de Cardon et Levrel sur l’utilité sociale de la référence : « Procédez spécialement ainsi si le sujet est controversé, comme l’Islam, ou si l’article est un résumé concis – ce qui est souvent le cas des sujets historiques ou techniques19. »

  • 20 Ibid, dans sa version du 17 décembre 2004. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wi (...)

36Au cours des mois suivants, le texte de la recommandation ne change pas fondamentalement, mais devient beaucoup plus prescriptif. En décembre 2004, l’incise sur la « contribution à volonté » disparaît. En lieu et place, « Caton » recommande « plus de rigueur » dans son commentaire de contribution et ajoute qu’il « apparaît indispensable de fournir une liste de références. »20

  • 21 L’interface Mediawiki a été initialement développée pour adapter le logiciel wiki aux divers projet (...)

37Toujours en décembre,« Jastrow » en vient à évoquer la nécessité d’une amélioration de l’interface Mediawiki21. Ce qui est en jeu désormais, ce n’est plus la traçabilité du texte, mais bel et bien sa prétention à transmettre un savoir avéré :

  • 22 Version du 19 décembre 2004 de la page « Wikipédia :Le Bistro », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 (...)

Un système de notes (type notes en bas de page) améliorerait de beaucoup le mécanisme d’édition, je trouve. La note permet de donner des informations de source ou de biblio qui n’encombrent pas le corps de l’article, donc de maintenir un bon équilibre entre lisibilité et caractère scientifique du texte22.

  • 23 Page « Extension :Cite/Cite.php », mediawiki.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https: (...)
  • 24 Le contributeur Cantons-de-l’est a collecté la plupart des usages techniques possibles dans la page (...)
  • 25 Cf. les réactions sur la page « Wikipédia :Le Bistro/26 décembre 2006 », fr.wikipedia.org. Consulté (...)

38L’évolution des mentalités anticipe ici sur l’évolution du support technique. Au cours de l’année 2005, une équipe de développeurs de Mediawiki commence à mettre en chantier une extension intitulée Cite.php23. Elle permet non seulement de créer des notes de bas de page, mais aussi de développer des systèmes de renvois sophistiqués. Ce modèle général peut être affiné par de multiples adjonctions complémentaires24. Cite.php est activé en décembre 2005. Dans la mesure où elle ne fait que réaliser une attente sociale préexistante l’extension est bien accueillie par les contributeurs francophones, bien que certains redoutent une complexification de la syntaxe wiki25.

L’imposition d’une norme

39Au début de l’année 2007, l’exigence normative de citation des sources est arrivée à maturité. Elle s’articule autour d’un réseau structuré de discours, de formes sémiotiques et d’outils informatiques. Toute une série de débats préalables et d’expériences plus ou moins heureuses contribuent à lui conférer une légitimité a priori, au moins au sein de la frange la plus active et la plus investie de Wikipédia.

40En réalité, tout reste à faire. Les contributions non sourcées continuent à affluer. Dans leur grande majorité, les utilisateurs ont mémorisé des réflexes (en particulier l’idéal d’une modification quasi-immédiate, sans recherche préalable) qui ne sauraient être aisément reconsidérés. La révolution des idées a peut-être eu lieu ; la révolution des pratiques reste à entreprendre et elle s’annonce particulièrement délicate.

41Suivant en cela un modèle assez répandu dans les sociétés humaines, le changement de comportement est encouragé par un petit groupe bien organisé. Créé en janvier 2007, le Projet Sources rassemble initialement une quinzaine de contributeurs. L’accent est mis sur l’évangélisation de la communauté que ce soit par la discussion (en persuadant untel, qui pourra à son tour persuader untel) ou par la mise en œuvre effective de la norme (qui pourra, par mimétisme, susciter un comportement similaire) :

Tu convaincs systématiquement chaque contributeur de citer toutes ses sources ?

Tu solidifies régulièrement les articles en les complétant avec des sources de qualité ?

  • 26 Version du 6 janvier 2007 de la page « Projet :Sources », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septemb (...)

Alors c’est que toi aussi tu fais partie du projet sources26.

42Tout un attirail vient faciliter ce processus d’évangélisation : les bandeaux {{À sourcer}} ou {{Article sans source}}, ainsi que le fameux modèle {{Référence nécessaire}} qui signale un passage ou un paragraphe non référencé (voir figure 4 ci-contre).

  • 27 Page « Discussion Projet :Sources/Résumé et suite de la discussion », fr.wikipedia.org. Consultée l (...)

43à côté de ce travail de diffusion externe, les concepteurs du « Projet :Source » mettent en œuvre un important travail de clarification. Les premières discussions portent sur des suggestions d’outils à utiliser et des propositions de règles à adopter27. Cette coalescence forte entre le substrat technique et l’organisation humaine semble consubstantielle du système wiki.

Figure 4 : Les principaux bandeaux et modèles permettant d’évaluer le manque de sources – CC-BY-SA

Figure 4 : Les principaux bandeaux et modèles permettant d’évaluer le manque de sources – CC-BY-SA

44L’impératif de citation des sources reste en effet globalement imprécis. Il permet de se décharger de la responsabilité du contenu présent sur l’encyclopédie en la déléguant à un autre type d’écrit, avec le risque de se défausser sur n’importe quelle source. Plusieurs règles subsidiaires ont été dégagées telles que la distinction entre sources primaires et sources secondaires ou le principe de pondération de la présentation des interprétations sur un objet de recherche selon leur importance dans la littérature scientifique.

  • 28 Contribution de Kirtap du 20 décembre 2008. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr.w (...)

45La phase de dissémination ne s’est pas faite sans heurts. La nécessité de référencer les contributions entérine l’obsolescence de la quasi-totalité des articles dotés du label « article de qualité ». Le changement de mentalité est vivement ressenti par la communauté. Un contributeur souligne que bien qu’il ait voté en faveur du label « Article de qualité » en 2005, il a aujourd’hui changé d’avis : « on était plus tolérant sur le sujet28 ».

  • 29 Cf. la section « Claquage de porte » de la page « Discussion Projet :Musique classique/Archive5 », (...)
  • 30 Contribution de Mahlerite du 3 novembre 2008. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr (...)

46Certains projets thématiques se sentent tout particulièrement visés. C’est le cas du Projet Musique classique. Plusieurs contributeurs historiques décident de cesser toute participation à l’encyclopédie29, au motif qu’il est « toujours beaucoup plus facile de détruire que de construire30… » L’injonction à citer ses sources apparaît comme un acte violent qui remet en cause le fonctionnement collaboratif de Wikipédia :

  • 31 Contribution de Mandariine du 17 novembre 2008. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https:// (...)

[…] l’apposition du modèle [réf. nécessaire] sans discussion préalable est violente, insolente et contre-productive ! elle est violente et archaïque : c’est la massue d’avant l’apparition du langage ! […] attendra-t-on la fin de l’hémorragie pour rappeler que le plaisir du dialogue courtois est le meilleur outil au service de l’encyclopédie31 ?

  • 32 Page « Utilisateur :Alexander Doria/Pétition pour assouplir les règles déterminant un AdQ », fr.wik (...)

47Une pétition est lancée (à mon initiative) pour assouplir les prérequis nécessaires à l’obtention des labels32. Elle ne parvient pas à enrayer le mouvement en faveur de la généralisation des références. En 2009, la question de l’emploi des sources ne se pose même plus : le conflit se déporte désormais sur la qualité des sources utilisées (et notamment sur leur aspect primaire ou secondaire).

48Au terme de notre expédition archéologique dans les archives wikipédiennes, l’élaboration de l’impératif de citation des sources apparaît comme un processus pluriel, marqué par l’articulation constante de plusieurs niveaux de signification et d’intentionnalité. Si la référence s’est finalement imposée, c’est essentiellement en tant que solution polysémique à plusieurs déficiences distinctes :

    • 33 Pour un résumé de l’évolution des recherches sur la crédibilité de Wikipédia, Langlais P.-C., « Wik (...)

    Garantir une plus grande exactitude. La référence accroît la vérifiabilité du propos et permet donc de diminuer le risque de relayer des erreurs ou des interprétations inadéquates. Depuis 2005 le gain en vérifiabilité est indubitable : les études les plus récentes montrent que Wikipédia publie autant voire moins d’erreur que n’importe quelle encyclopédie généraliste33.

  • Tracer l’origine des informations. Telle était la fonction première des références sur la Wikipédia francophone. Elle découle, pour une part, de présupposés éthiques : il importe de montrer que le savoir présent sur Wikipédia n’est pas issu d’une génération spontanée ; il hérite de nombreuses recherches antérieures qui se doivent d’être créditées. Il s’agit également de servir le lecteur. Comme toute encyclopédie, Wikipédia est une porte d’entrée qui doit pouvoir conduire à des ressources plus spécialisées.

  • Apaiser les conflits. La première version de la recommandation « Citer vos sources » est explicite à cet égard : les références doivent être tout particulièrement utilisées lorsque le sujet de l’article est controversé. Elles jouent ainsi un rôle social bénéfique en transformant la relation entre les protagonistes. L’enjeu n’est plus de terrasser son adversaire mais de trouver de quoi conforter son interprétation dans les sources les plus fiables.

  • Améliorer l’image de l’encyclopédie. La présence de références de style classique constitue un « gage de sérieux », notamment auprès du corps enseignant. La prévalence d’une vision apparemment conventionnelle de l’écriture encyclopédique permet de naturaliser les innovations et disruptions introduites par la révolution Wikipédia.

49Le caractère polysémique de la référence permet de résoudre le problème initialement soulevé. Les recherches sur l’épistémologie wikipédiennes n’interrogent l’usage des références que comme moyen en vue de garantir l’exactitude encyclopédique. À cette aune, les critiques développées sont certainement fondées : la neutralité de point de vue s’inspire de conceptions plutôt classiques et anciennement établies de la vérité scientifique ; l’inscription d’une note de bas de page ne constitue pas un garde-fou absolu et peut très bien être détournée à des fins malveillantes.

50Seulement, par-delà l’exactitude encyclopédique la référence condense plusieurs fonctions parallèles tout aussi utiles. Ce dispositif permet de réaliser une économie technique et sémiotique substantielle : plutôt que de recourir à trois ou quatre expédients distincts, la communauté wikipédienne a entrepris de faire d’un seul artefact techno-sémiotique le réceptacle de plusieurs attentes distinctes.

  • 34 Voir notamment la page « Wikidata :Request for comments/References and sources », wikidata.org. Con (...)

51Cette économie de moyens assure la pérennité du système. Il s’exporte d’ailleurs sur des infrastructures radicalement distinctes. Initié en 2012 par la Wikimedia Foundation, le projet Wikidata élabore une base de données collaborative universelle. Au terme de nombreux débats, le projet a décidé de généraliser l’usage des références, tel qu’il se pratique sur Wikipédia, quitte à mettre en œuvre de nombreux ajustements techniques34. L’idée d’accoler dans un même dispositif une procédure de vérifiabilité, de traçabilité et de résolution des conflits était trop séduisante pour ne pas être reprise…

Bibliographie

Cardon Dominique, Levrel Julien, « La Vigilance participative. Une interprétation de la gouvernance de Wikipédia », in Réseaux no154, 2009, 2e trimestre, p. 51-89.

Dede Chris, « A seismic shift in epistemology », in EDUCAUSE review, 2008, vol. 43, n° 3, p. 80-81.

Fallis Don, « Toward an Epistemology of Wikipedia », in Journal of the American Society for Information Science and Technology, vol. 59, n° 10, 2008, p. 1662-1674.

Grafton Anthony, The footnote, a curious history, Harvard University Press, 1999.

Jankowski Steve, « Wikipedia and Encyclopaedism : A genre analysis of epistemological values », Thèse soutenue à l’Université d’Ottawa sous la direction de Pierre Lévy, 2013.

Kittur Aniket, Kraut Robert E., « Harnessing the Wisdom of Crowds in Wikipedia : Quality Through Coordination », in Proceedings of the 2008 ACM conference on Computer supported cooperative work, 2008, p. 37-46.

le Marec, Joëlle, Ce que le terrain fait aux concepts : vers une théorie des composites, Habilitation à diriger des recherches sous la direction de Baudoin Jurdant, Paris 7, 2002.

Magnus P. D., « On Trusting Wikipedia », in Episteme, 2009, vol. 6, n1, p. 74-90.

Okoli Chitu, « A brief review of studies of Wikipedia in peer-reviewed journals », in ICDS’09, Third International Conference on Digital Society, 2009, IEEE, p. 155-160.

Rosenzweig Roy, « Can History Be Open Source ? Wikipedia and the Future of the Past », in The Journal of American History, 2006, vol. 93, n1, p. 117-146.

Notes

1 Ce texte est issu de l’intervention donnée par Pierre-Carl Langlais le 5 juin 2013 lors de la journée d’étude « Wikipédia, objet scientifique non identifié », intitulée « {{Référence nécessaire}} – genèse d’une norme wikipédienne (2003-2009) » http://dicen-idf.org/wikipedia-objet-scientifique/

2 Page « Wikipédia :Principes fondateurs », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia :Principes_fondateurs

3 Sur cette distinction entre le centre communautaire et les localités périphériques de Wikipédia, cf. Cardon, Levrel, 2009, p. 56.

4 Munroe Randall, « Wikipedian Protester », XKCD, consulté le 29 septembre 2013 à l’adresse, http://xkcd.com/285/

5 Dans un mail du 27 janvier 2001, Sanger reconnaît que l’ajout d’une page de discussion rompt avec les représentations usuelles du wiki, mais est néanmoins indispensable pour construire une encyclopédie. Consulté le 12 janvier 2013 à l’adresse http://lists.wikimedia.org/pipermail/wikipedia-l/2001-January/000006.html

6 Contribution de Guillaume L. du 23 décembre 2003. Consultée le 30 septembre à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal&diff=210829&oldid=210822

7 La plupart des contributeurs réguliers de Wikipédia ne sont identifiables que sous un pseudonyme. Ils seront systématiquement signalés par l’inclusion de leur nom entre guillemets.

8 http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Wikipédia:Citez_vos_sources/Archive_1

9 Contribution de Ploum’s du 23 décembre 2003. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal&diff=prev&oldid=210833

10 Contribution de Jeffdelonge du 6 janvier 2004.

Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro&diff=prev&oldid=221233

11 Consulté le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Georg_Friedrich_Haendel&oldid=2024138

12 Cf. les statistiques collectées sur le site stats.wikimedia à la page : http://stats.wikimedia.org/FR/TablesWikipediaFR.htm. Pour l’élaboration du graphique, nous avons retenu le nombre de comptes ayant plus de 5 contributions à son actif au mois de janvier.

13 Le graphique a été élaboré à partir des données citées en Ibid. Nous avons retenu la définition de la Wikimedia Foundation pour les comptes « actifs » : plus de 5 contributions effectives au mois de janvier.

14 Moatti Alexandre, « Les postures d’opposition à Wikipédia en milieu intellectuel et culturel », conférence donnée à la journée d’étude Wikipédia et la science, Paris, 5 juin 2013. Voir dans ce livre la contribution d’A. Moatti.

15 Résumé de l’affaire sur l’article « Wikipedia biography controversy », de en.wikipedia.org. Consulté le 29 septembre 2013 à l’adresse https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia_biography_controversy

16 Page « Wikipédia : Guerre des éditions les plus futiles », fr.wikipedia.org. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Guerres_d%27%C3%A9dition_les_plus_futiles

17 Version du 15 avril 2004 de la page « Wikipédia : Citez vos sources », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Citez_vos_sources&oldid=380697

18 Ibid.

19 Ibid.

20 Ibid, dans sa version du 17 décembre 2004. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Citez_vos_sources&diff=1208914&oldid=1208907

21 L’interface Mediawiki a été initialement développée pour adapter le logiciel wiki aux divers projets de la Wikimedia Foundation. Il s’agit aujourd’hui du logiciel wiki le plus usité.

22 Version du 19 décembre 2004 de la page « Wikipédia :Le Bistro », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro&diff=prev&oldid=1224194

23 Page « Extension :Cite/Cite.php », mediawiki.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://www.mediawiki.org/wiki/Extension :Cite/Cite.php

24 Le contributeur Cantons-de-l’est a collecté la plupart des usages techniques possibles dans la page « Utilisateur :Cantons-de-l’est/Insérer des références », fr.wikipedia.org. Consultée le 17 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Cantons-de-l%27Est/Ins%C3%A9rer_des_r%C3%A9f%C3%A9rences

25 Cf. les réactions sur la page « Wikipédia :Le Bistro/26 décembre 2006 », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013, à l’adresse https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/26_d%C3%A9cembre_2005#R.C3.A9f.C3.A9rences

26 Version du 6 janvier 2007 de la page « Projet :Sources », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013 à la page https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro&diff=prev&oldid=1224194

27 Page « Discussion Projet :Sources/Résumé et suite de la discussion », fr.wikipedia.org. Consultée le 29 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org /wiki/Discussion_Projet :Sources/Résumé_et_suite_de_la_discussion

28 Contribution de Kirtap du 20 décembre 2008. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion:Sonate_pour_piano_n%C2%BAde_Beethoven/Article_de_qualit%C3%A9&diff=36299616&oldid=36293371

29 Cf. la section « Claquage de porte » de la page « Discussion Projet :Musique classique/Archive5 », fr.wikipedia.org. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Projet :Musique_classique/Archive5#Claque_porte

30 Contribution de Mahlerite du 3 novembre 2008. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php ?title=Discussion_Projet:Musique_classique/Archive5&diff=34931423&oldid=34926397

31 Contribution de Mandariine du 17 novembre 2008. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_Projet:Musique_classique/Archive5&diff=35332556&oldid=35283592

32 Page « Utilisateur :Alexander Doria/Pétition pour assouplir les règles déterminant un AdQ », fr.wikipedia.org. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Alexander_Doria/P%C3%A9tition_pour_assouplir_les_r%C3 %A8gles_d%C3%A9terminant_un_AdQ

33 Pour un résumé de l’évolution des recherches sur la crédibilité de Wikipédia, Langlais P.-C., « Wikipédia est-elle fiable ? » article publié sur Rue89.com, 8 mars 2013. Consulté le 30 septembre 2013 à l’adresse http://blogs.rue89.com/les-coulisses-de-wikipedia/2013/03/08/wikipedia-est-elle-fiable-229821

34 Voir notamment la page « Wikidata :Request for comments/References and sources », wikidata.org. Consultée le 30 septembre 2013 à l’adresse http://www.wikidata.org/wiki/Wikidata:Requests_for_comment/References_and_sources

Table des illustrations

Titre Figure 1 : La balise <ref></ref> et sa réalisation graphique
URL http://books.openedition.org/pupo/docannexe/image/4106/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 72k
Titre Figure 2 : Bibliographie de l’article « Haendel » dans sa version du 16 mai 2005 – CC-BY-SA11
URL http://books.openedition.org/pupo/docannexe/image/4106/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 100k
Titre Figure 3 : Nombre de contributeurs actifs au mois de janvier13
URL http://books.openedition.org/pupo/docannexe/image/4106/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 44k
Titre Figure 4 : Les principaux bandeaux et modèles permettant d’évaluer le manque de sources – CC-BY-SA
URL http://books.openedition.org/pupo/docannexe/image/4106/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 267k

Auteur

GRIPIC, Celsa

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable