Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Frontières, marges et confins

 | 
Corinne Alexandre-Garner

Auteurs

Texte intégral

1Corinne Alexandre-Garner est directrice du Centre de Recherches Espaces/Écritures et responsable de la bibliothèque Durrell à l’Université de Paris 10. Grâce à l’aide et à la traduction de Barbara Papastavrou-Koroniotakis, elle a pu mettre sur pied une coédition franco-grecque avec l’éditeur athénien Samuel Gavrielidès de la correspondance de Théodore Stéphanidès avec Lawrence Durrell en édition bilingue franco-grecque. Ces lettres qui couvrent la période de 1961 à 1982 se trouvent en version originale anglaise dans le fonds de la bibliothèque Durrell de l’Université Paris 10.

2Brigitte Barry est Maître de Conférences à l’Université Paris 10. Après une thèse sur l’autobiographie et les romans autobiographiques de Janet Frame et l’adaptation cinématographique de la trilogie, An Angel at my Table (1990), par la réalisatrice Jane Campion, elle a axé ses recherches dans le domaine du cinéma néo-zélandais. Elle travaille actuellement, parmi d’autres thèmes, sur l’évolution dans le cinéma néo-zélandais de la représentation de la colonisation et des relations entre Pakehas et Maoris jusqu’à nos jours. Elle s’intéresse également aux aspects politiques, économiques et esthétiques qui ont trait à cette question et a publié plusieurs articles dans ce domaine sur la littérature et le cinéma.

3Véronique Béghain, Maître de Conférences à l’Université Michel de Montaigne- Bordeaux 3, est l’auteur d’une monographie sur John Cheever (John Cheever, Paris, Belin, 2000) et achève actuellement une étude comparée d’ouvres littéraires, plastiques et musicales, intitulée Les Aventures de Mao en Amérique, qui paraîtra aux PUF, en 2008. Elle a aussi écrit sur Nicholson Baker, Breece D’J Pancake et le Pop Art. Traductrice d’ouvres d’Oscar Wilde, Robert Graves et Delmore Schwartz notamment, elle a également écrit sur la traduction et retraduit actuellement Villette de Charlotte Brontë pour les éditions Gallimard. Elle est co-rédactrice en chef de la revue en ligne Transatlantica.

4Susanne Berthier-Foglar est Maître de Conférences à l’Université Stendhal- Grenoble 3 depuis 1996 et responsable du département d’Anglais Appliqué, au sein de l’UFR de Langues de Grenoble 3, depuis 2001. Sa thèse nouveau régime a pour titre : L’intégration des Indiens du Southwest américain dans la société dominante sous la direction de M. le Professeur André Muraire, 1995.

5Cécile Birks est Maître de Conférences à l’Université de Paris 10. Elle a consacré sa thèse de doctorat au concept de filiation dans l’oeuvre théâtrale de Samuel Beckett. Actuellement, son champ de recherche porte sur les questions de poétique, d’esthétique et de politique en jeu dans la littérature sud-africaine.

6Tatiana Calderón est doctorante en littérature comparée. Elle effectue une cotutelle de thèse sous la direction de Anne Tomiche (Université Paris XIII-Nord) et de Rodrigo Cánovas (Pontificia Universidad Católica de Santiago de Chile). Sa thèse nouveau régime s’intitule « Le principe de l’iceberg : écriture et allusion (Coloane, Hemingway, Le Clézio) ». Elle a également publié quelques articles en espagnol sur la littérature chilienne et sur son sujet de thèse.

7Jason Demers termine actuellement un doctorat en littérature à York University, Toronto. Sa thèse, visant à situer l’arrivée de la « Théorie Française » aux États- Unis, prend comme pivot les publications et conférences Semiotext (e) du début des années 1970. Ses essais furent publiés dans Angelaki et Theory & Event.

8Anne Deshoulières, a obtenu un doctorat en littérature comparée à l’Université de Clermont-Ferrand II : « “Les Jardins de l’errance”. Étude topologique de l’errance chez Jack Kerouac, J. M. G. Le Clézio, Ernesto Sábato, Kenneth White »-thèse effectuée sous la direction de M. Alain Montandon au sein du Centre de Recherches sur les Littératures Modernes et Contemporaines (CRLMC, EA 1002).

9Michel Engel est psychiatre et psychanalyste et Attaché à l’Hôpital Européen Georges Pompidou. Il a publié : « Tranquiliser le malade gravement atteint ou en risque de mort », avec le professeur Robert Zittoun et Mme Rudnievski, Psychiatrie Française, mai 1991, « Hypnose Ericksonienne et Rhétorique », laboratoire Lilly 1996, 5e Conférence Internationale de Philosophie et Psychiatrie, Douleur et Dépression, Faculté des Saints Pères à Paris, 30 juin 2001, « Réflexions sur le discours de la douleur à partir de Wittgenstein ».

10Comparatiste et angliciste, Agnese Fidecaro est enseignante en Études Genre à la Faculté des Lettres de l’Université de Genève. Elle travaille sur la construction de l’autorité littéraire chez les écrivaines contemporaines, sur le corps et la violence, ainsi que sur une approche genrée des identités à la croisée des cultures et des langues. Elle publie également dans le champ de la critique postcoloniale. Elle a coédité Le Genre de la voix (Équinoxe, n ° 23, 2002) et Profession : créatrice. La place des femmes dans le champ artistique (Antipodes, 2007).

11Sonya Florey est assistante à l’Université de Lausanne. Elle rédige une thèse autour de la notion d’engagement dans la littérature contemporaine, en privilégiant une approche interdisciplinaire. Elle a édité récemment le recueil Formes de l’engagement littéraire (XVe - XXIe siècles), en collaboration avec Jean Kaempfer et Jérôme Meizoz (Lausanne, Éditions Antipodes, 2006).

12Marie-Laetitia Garric, née en 1980. Après des études en classe préparatoire littéraire, elle suit des études à Sciences Po Paris, dont elle est diplômée. Elle mène parallèlement des études de littérature et civilisation russes à Paris IV. Après un DEA sur les écrivains des confins sous l’URSS, elle est actuellement en doctorat en co-tutelle entre la Sorbonne et l’Université d’État de Moscou (MGU). Ses recherches concernent l’exploration de la limite dans le roman russe postsoviétique. Elle vit actuellement à Moscou où elle travaille comme ATER au Collège universitaire français.

13Geetha Ganapathy-Doré est Maître de Conférences à la faculté de Droit, Sciences politiques et sociales de l’université de Paris 13. Elle a publié de nombreux articles dans le domaine de la littérature et de la civilisation postcoloniales. Co-auteure d’un manuel de l’anglais pour le droit européen, elle a co-animé des ateliers de recherche aux divers congrès de l’European Society for the Study of English. Elle fait partie du comité éditorial de Postcolonial Text, une revue en ligne publiée par l’association canadienne d’études des langues et littératures du Commonwealth.

14Itzak Goldberg est Maître de Conférences à l’Université Paris 10 en Histoire de l’Art et également critique dans BeauxArts Magazine. Il a publié Jawlensky ou le visage promis, éd. L’Harmattan, « Ouvertures philosophiques », 1998, Marinette Cueco et le Land Art, Le Cercle D’Art, 1998 et La Sculpture moderne, co-édition Centre Georges Pompidou, éditions Scala, décembre 1995 (en collaboration avec Françoise Monnin), ainsi que de nombreux articles dans des catalogues et des revues artistiques.

15Emmanuelle Guedj prépare une thèse sur « La dramaturgie de l’errance dans le théâtre anglais et irlandais du xxe siècle » à l’Université de Paris IV-Sorbonne et travaille sous la direction d’Élisabeth Angel-Perez. Elle enseigne l’anglais à l’École Centrale d’Electronique et à l’Université de Paris 10.

16Maroussia Hajdukowski-Ahmed enseigne dans le département de français, d’études sur la femme et à l’institut de globalisation et de la condition humaine à l’université McMaster (Canada). Ses recherches et publications portent sur la santé mentale des femmes immigrantes et réfugiées, sur les théories et questions identitaires et culturelles, sur les textes de la migrance. Elle est coéditriceauteure et coéditrice de plusieurs ouvrages, dont Women’s Voices in Health Promotion (Canadian Scholars Press, 1999), et Not Born a Refugee Woman. Challenging Concepts, Rethinking Practices (Oxford Refugee and Forced Migration Studies/Berghahn Publishers, à paraître début 2008).

17Anna Hoyt-Wakefield has over 10 years of experience in major TV and radio markets in the US and Mexico City, as a reporter, writer, film critic and anchor. She has experience in both commercial and educational television and has interviewed top international personalities like Bill Clinton, Oprah Winfrey and Edward Albee.

18Isabelle Keller-Privat, lauréate en 2000 de l’International Lawrence Durrell Prize for New Scholarship, a soutenu une thèse de troisième cycle sur l’anamorphose dans l’ouvre romanesque de Lawrence Durrell en 2002. Elle est actuellement Maître de Conférences au département d’anglais de l’Université de Toulouse-le Mirail où elle enseigne la littérature anglaise et la traduction.

19Mathieu Laarman est allocataire de recherche à Nanterre pour une thèse en Littérature comparée consacrée aux Naufragés du roman : L’Esthétique de l’Échec dans la littérature européenne des XIXe et XXe siècles. DEA de Littérature comparée effectué à Nanterre sous la direction de M. Dumoulié : L’Échec dans Le Double de Dostoïevski, Bartleby de H. Melville, Le désert des Tartares de D. Buzzati et Casse-pipe de L. -F. Céline.

20Apostolos Lampropoulos was born in Athens in 1972. He studied Linguistics at the University of Athens (1990-1994) and Literary Theory at the Université Paris III-Sorbonne Nouvelle (D. E. A. 1996, Doctorat 2000). He has worked for a University of Thessaloniki project on Demotic Greek Language and Prose of the 16 th century (1995-1996) and has taught Modern Greek Literature at the Université Paris 10 (1997) and at the University of Patras (2002). He currently teaches Literary Theory and Comparative Literature at the University of Cyprus (Visiting Lecturer 2002-2003, Lecturer 2003). He has received graduate fellowships from the A. S. Onassis (1995-1999) and the A. G. Leventis Foundations (1999-2000), a post-doctoral fellowship from the Hellenic Fellowships Foundation (2002-2003), a Stanley J. Seeger Visiting Fellowship from Princeton University (2003-2004), and grants from the Università degli Studi di Urbino (Centro Internazionale di Semioticae di Linguistica ; 1998) and Cornell University (School of Criticism and Theory ; 1999, 2003).

21Ophélie Landrin est doctorante en Arts du Spectacle à Paris 10 avec Christian Biet et travaille sur le théâtre avant-gardiste et expérimental américain. Elle est également ATER en Arts du Spectacle à l’Université de Poitiers.

22Victor Martinez est doctorant à Paris 3, et enseignant dans le secondaire. Traducteur de l’espagnol (Machado, Quevedo, Neruda.) et auteur de recueils de poèmes, il a publié des articles notamment sur André du Bouchet et la notion d’espace, mais aussi sur C. S. Peirce. Dernières contributions à paraître dans la revue « L’étrangère » n ° 14-15 sur du Bouchet (avril 2007).

23Julien Milly enseigne l’esthétique en Deug d’Études cinématographiques et audiovisuelles (Paris III). En première année, approche de la peinture de la Renaissance italienne à travers l’iconologie de Panofsky, l’éloge du trouble de Barthes et la force du conflit chez Freud. En deuxième année, analyse de l’image (picturale, photographique, d’installation et cinématographique) à partir de la méthode dite de l’anthropologie critique de l’art (approches philosophique, esthétique, poïétique, psychanalytique de l’ouvre) et mise en évidence d’une esthétique de la perte identitaire (Giacometti, Boltanski, Parmiggiani, Fleischer, Sherrman).

24Paul D. Morris est professeur de Littérature et Culture Nord-Américaine à l’Institut d’« Anglistik, Amerikanistik und Anglophone Kulturen » à l’Universität des Saarlandes (Université de la Sarre). Ses diverses publications ont traité des littératures américaine, canadienne et russe. Il vient de terminer la rédaction de la première monographie dédiée à la poésie de Vladimir Nabokov.

25Ana Palanciuc a suivi des études d’histoire de l’art et de philosophie. Elle travaille à une thèse de doctorat sur la question de la mémoire et du souvenir dans la philosophie antique et médiévale (Université Paris IV) et enseigne à l’Université Paris VII. Cosmographia, de Bernard Silvestre, édition, traduction, introduction, notes, chronologie, Polirom, Iassi. En cours, édition critique du De memoria et Reminiscentia (translatio vetus), pour Aristoteles Latinus, E. J. Brill, Leiden.

26Barbara Papastavrou-Koroniotakis. De nationalité grecque, elle est née à Nicosie-Chypre où elle a fait ses études primaires et secondaires. Après avoir eu « l’apolitirion » grec (baccalauréat), à l’école Phanéroméni de Nicosie, elle a suivi ses études à l’Université d’Athènes. Diplômée de Lettres et Littérature Françaises et de l’Académie Musicale Hellénique (diplôme de piano), vient à l’Université de la Sorbonne Paris V-René Descartes, où elle fait Sciences de l’Éducation. En 2003 elle obtient son doctorat ès Lettres Comparées à l’Université d’Athènes. Elle enseigne le français depuis vingt ans, dont les derniers quatre ans à la Section Française de l’Université d’Athènes comme détachée du Secondaire. Membre du Centre de Recherches : Espaces et Écritures, Université Paris 10-Nanterre ainsi que du Centre de Recherche en Littérature Comparée (C. R. L. C.) Université Paris IV-Sorbonne.

27John U. Peters teaches literature at California State University, Northridge. He is the author of The Elements of Critical Reading and of many academic articles.

28Lydie Rekow-Fond est Docteur en Sciences de l’art-Esthétique (2006), qualifiée Maître de Conférences (section 18), et actuellement en charge de cours d’Histoire et d’Esthétique de l’art contemporain à l’Université J. Monnet, Saint Étienne. Elle est Chercheuse Associée au C. I. E. R. E. C. de l’Université. de St Etienne (Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherche sur l’Époque contemporaine)

29Mathilde Rogez. Moniteur à l’Université de Paris 10 (cours de méthodologie en L1 LLCE, cours de traduction-version et thème-en L1 LLCE et LEA). Thèse sous la direction de Madame le Professeur Claire Bazin (Université de Paris 10- Nanterre) et de Monsieur le Professeur Richard Samin (Université de Nancy 2) : « La notion de frontière dans les romans de Mark Behr et J. M. Coetzee ».

30Stéphane Sawas est Maître de Conférences à l’INALCO, chargé de cours à l’ENS, secrétaire général du Centre d’Études Balkaniques et de la Société Française des Études Néo-helléniques. Ses travaux portent sur l’histoire du cinéma grec, la littérature des Grecs en diaspora et les contacts littéraires grécoturcs. Il est aussi traducteur littéraire.

31Aloisia Sorop est Maître de Conférences à la Faculté des Lettres, Université de Craiova, Roumanie, depuis 1991. Elle enseigne la littérature anglaise contemporaine, la littérature de la Restauration, l’Illuminisme et le Romantisme anglais, mais aussi la littérature postcoloniale d’expression anglaise. Elle a obtenu son doctorat en littérature comparée en 1999. Elle a publié plusieurs articles dans les Annales de l’Université de Craiova. Elle a beneficié d’une bourse de mobilité Socrates à l’Université Bourgogne, Dijon, en 2004 et à l’Université Ruhr- Bochum en 2005. À present elle travaille pour publier son livre Le Démon romantique dans la poésie de William Blake et Mihai Eminescu.

32Maria Tsoutsoura a étudié la philosophie, les littératures grecques et françaises à l’Université d’Athènes et a obtenu un doctorat en littérature générale et comparée à la Sorbonne Nouvelle, où elle a aussi enseigné la littérature grecque moderne. Maître de Conférences à l’Université Ionienne depuis 1989, elle enseigne la littérature comparée, la traduction littéraire et l’histoire de la littérature européenne. Elle a participé à de nombreux colloques et a publié soixante articles ou essais, traductions et livres autonomes sur la littérature grecque moderne ou la réception des lettres françaises en Grèce, la traduction et les sciences du langage et ainsi que l’histoire et l’esthétique de la danse.

33Nathalie Vincent-Arnaud est Maître de Conférences à l’Université de Toulouse II- Le Mirail (Département des Études du Monde Anglophone) depuis 1995. Sa thèse de doctorat nouveau régime soutenue en décembre 1994 porte sur le sujet suivant : « Figures de l’errance : recherches linguistiques et stylistiques dans l’œuvre de Jean Rhys ». Elle enseigne la linguistique (DEUG), la stylistique (licence), la version et la traductologie (licence, maîtrise, agrégation interne) et la musique anglaise (maîtrise) et dirige plusieurs mémoires de maîtrise en traduction, stylistique, musique anglaise. Elle s’intéresse particulièrement à l’application des théories linguistiques de l’énonciation au texte littéraire ainsi qu’aux diverses formes de mise en relation de la musique et de la littérature. Elle est membre de la Société de Stylistique Anglaise, du Groupe de Recherche sur les Intertextualités Musicales et Littéraires (Université de Toulouse II-Le Mirail) et du Centre de Recherche Espaces/Écritures (Université de Paris 10).

34Ben Winsworth is Maître de Conférences at the University of Orléans where he teaches British literature. He has published articles and given papers on various twentieth-century novelists including James Joyce, B. S. Johnson, Julian Barnes and Kazuo Ishiguro. He is partcularly interested in the application of psychoanalytic theory to the study of literature Leila WOLF est architecte, Master en planification urbaine et régionale, et Docteur en histoire et civilisations (EHESS). Elle a enseigné comme chargée de cours la sociologie urbaine dans trois universités parisiennes et occupe actuellement un poste de chargée de mission à la Mairie de Paris. Auteur d’articles sur la gouvernance, la démocratie participative, la politique de la ville. Auteur de l’ouvrage : La démocratie au quotidien : histoire d’un mouvement de quartier au Brésil, Syros, Paris, 1993 (préface de Madeleine Rebérioux).

© Presses universitaires de Paris Nanterre, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable